COVID19, Bill Gates et Satan lors de l’Hygienedemo de Berlin

Manif Antimasque BerlinLe Spiegel a mis en ligne une vidéo “Der Corona-Soundtrack – Best Of « Hygienedemos » qui montre que le niveau de bêtise général concernant la COVID 19 est aussi élevé en Allemagne qu’en France et qu’on fait tout battre le record des USA.

Doit-on en rire ou en pleurer, on y apprend que l’Unicef enlève des enfants pour qu’ils se battent entre eux, il y est question de Rotschild, d’âme, de mensonges, de bible, de manipulations, de Bill Gates, de Merkel.

On a même droit au délire d’un des organisateurs de la manif, le chef vegan conspirationniste et antisémite Attila Hildmann. Juste avant qu’il ne se fasse arrêter lors de l’attaque du Reichstag avec ses amis néonazis.

Les infos sur le Coronavirus (Covid-19) à Berlin

Il manque Xavier-la terre est plate-Naidoo et Sido-les riches volent des enfants mais pas de panique, on voit la fin de la vidéo un des premiers Qanon européen, et là on a peur!

Pour ceux qui ne le savent pas, Qanon est un groupe d’extrème droite US. Coici ce qu’en disent ses membres. Nottez qu’on retrouve ces propos en France aussi :

Il existe une cabale mondiale de pédophiles adorateurs de Satan qui contrôlent le monde. Ils contrôlent les politiciens, ils contrôlent les médias. Ils contrôlent Hollywood. Et ils auraient continué à contrôler le monde s’il n’y avait pas eu l’élection du président Donald Trump.

Et les Chemtrails on en parle? Non! vous voyez, c’est un complot!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

photos de Berlin en 2020

Photos de Berlin en 2020

Dans quelques heures on passe en en 2021, et c’est pas plus mal. Sur ce blog, je n’ai publié que 25 billets, c’est peu, mais je suis certain que 2021 sera bien mieux, pour commencer, les réseaux sociaux ne seront

La tour de TV de Berlin du mois de novembre 2020

La tour de TV de novembre 2020

La tour de TV de novembre, je l’ai trouvé sur une affiche collée à l’entrée d’une école de Kreuzberg. À côté de moi une maman essayait d’expliquer à son petit enfant, qui ne s’y intéressait déjà plus, trop occupé avec