Ça chauffe à Berlin

kohl-holz-DSCN8237
-1°, -3°, -5°. En quelques jours, la température a chuté et hier il y avait un centimètre de neige à Vierlinden ( soixante kilomètres à l’est de Berlin ). L’air est vif, les joues « piquent « , les enfants sortent avec leurs bonnets de lutin, les parents espèrent que l’hiver va être moins dur que l’an dernier. C’est le retour des gants, des gros manteaux et d’une odeur bizarre qui flotte dans l’air.


En sortant, j’ai remarqué une traînée qui traversait le trottoir. De la poussière marron, des morceaux d’écorces et des mousses. Elle partait d’une remorque et rejoignait la grosses porte d’un immeuble. Beaucoup sont encore chauffés au bois. Rien que dans mon quartier, il y a au moins de marchands de bois de chauffage ou de Charbon. Des huguenots auvergnats?
holz-DSCN9582
Avec la vague de froid de ces derniers jours, les chaudières tournaient à fond et l’air sentait le charbon, une odeur que je n’avais pas senti depuis très longtemps, chez mes grands parents, en Auvergne justement. Quand il faisaient « rentrer du charbon », il était livré par de grands hommes couverts de poudre noir, leurs yeux faisaient deux taches blanches au milieu du visages. Effrayant.

Une réponse

  1. Je me souviens que gamine, en Allemagne également, je descendais à la cave chercher des paniers de charbon avec ma grand- mère pour chauffer le foyer de la maison, à savoir la cuisine. Car les radiateurs n’ existaient pas et le matin, je me réveillais avec des étoiles de givre à l’ intérieur des vitres, heureuse sous la grosse couette qui m’ avait tenu chaud toute la nuit! Au passage, on n’ était jamais malade à cette époque, on vivait sainement tout simplement!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

arc en ciel sur la Berlinische galerie

Pluie d’arcs en ciels sur Berlin

Depuis quelques semaines des arcs en ciels fleurissent à travers l’Allemagne, que ce soit des drapeaux près de l’église Heilig-Kreuz-Kirche à Kreuzberg, une vieille pub pour Coca sur le toit de la Spitteleck-Hochhaus qui a été détournée, d’autres drapeaux sur

Cité radieuse à Berlin - photo Didier Laget

la Cité radieuse irradie toujours, surtout l’été

Berlin est quasi-vide, pas à cause du virus, mais à cause des vacances, j’en profite. Je suis retourné voir la Cité radieuse. Ici on l’appelle aussi, Le Corbusierhaus, Corbusierhaus Berlin ou Wohnmaschine. C’était tranquille. J’ai pris une photo, c’est ma

Cami Stone par Carola Neher - photo Berlinische Galerie

Portraits de femmes à la Berlinische Gallerie

Il vous reste deux jours pour voir une expo magnifique à la Berlinische Galerie : Schau mich an! portraits de femmes des années 20. 24 œuvres qui mettent en lumière (c’est le cas de le dire) différentes pratiques de la