Auf dem Dach

auf-dem-dach A berlin - Photo copyright Didier Laget Axel habite dans la ferme de ses parents, en Bavière. Il préfère le Reggae et le Dub aux Oom-pah et Schuhplattler des Bier Gartens. Son seul ami, c’est son chien, Riddim avec lequel il parcourt les montagnes. Son autre passion, c’est la photo. Il documente la vie dans son village paumé au fond d’une vallée. Certains ne le quittent qu’une fois par an, pour aller à la fête de la bière à Munich. Lui voit plus loin, il voit Berlin, sa foule cosmopolite et ses clubs de reggae. Sans un sou, il se glisse discrètement à bord de la remorque d’un poids lourd en route pour la capitale. Il y fait une rencontre.


Il n’est pas le seul clandestin à bord. Une jeune fille, Alyona, et son frère, Anylo, y sont déjà, cachés au fond, derrière des caisses. Ils ont quitté l’Ukraine pour l’Allemagne où ils espéraient une vie meilleure. Ils ont très vite compris qu’ils étaient aux mains d’un réseau de trafic humain.
Alex, décide de les aider. Il vient de mettre le doigt dans un engrenage. Un compte à rebours commence, dans le premier chapitre, il en est à 10.
C’est le résumé de notre dernier roman Auf dem Dach, sur le toit. Il vient juste de paraître chez Sauerlander.
Nous le présenterons au Salon du Livre de Leipzig, le 18 mars 2010, avec une lecture à 14:00 Uhr ( Lese-Treff – Messe-Allee 1 )
Auf dem Dach, chez Amazon, chez BOL.
Nos précédents romans. La biblio de Beate Dölling avec qui j’écris.

8 réponses

  1. paumé, ça ira mieux que le chou, pour des auteurs ;o)
    Sinon, ça a l’air sympa votre livre, à voir !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cité radieuse à Berlin - photo Didier Laget

la Cité radieuse irradie toujours, surtout l’été

Berlin est quasi-vide, pas à cause du virus, mais à cause des vacances, j’en profite. Je suis retourné voir la Cité radieuse. Ici on l’appelle aussi, Le Corbusierhaus, Corbusierhaus Berlin ou Wohnmaschine. C’était tranquille. J’ai pris une photo, c’est ma

Cami Stone par Carola Neher - photo Berlinische Galerie

Portraits de femmes à la Berlinische Gallerie

Il vous reste deux jours pour voir une expo magnifique à la Berlinische Galerie : Schau mich an! portraits de femmes des années 20. 24 œuvres qui mettent en lumière (c’est le cas de le dire) différentes pratiques de la

Tiny planet - Berlin L’Astronaut Cosmonaut

Tiny planet Berlin

La pandémie m’a bien impacté, psychologiquement, mais aussi professionnellement, annulation d’expos, publication de livre reportée. Alors pour compenser cette chute de mes revenus, j’ai commencé une nouvelle activité, et dommages collatéraux de celle-ci voici quelques Tiny Planet de Berlin vide,