Ai Weiwei au Gropius Bau

Photo Ai Weiwei
Ginsberg et Ai Weiwei dans un Restaurant du Lower East Side. 1988

Ai Weiwei est toujours en liberté surveillé en Chine, et il n’est pas près de pouvoir exercer son titre de prof à l’Universität der Künste de Berlin. Il expose au Gropius Bau une série de photo tirée de son séjour à New-York de 1983 à 1993.

Vous serez un peu déçu, si vous vous attendez à voir ses installations spectaculaires, car l’expo consiste en 250 tirages noirs et blancs, d’apparence assez banals, choisi parmi 10 000 qu’il fit là bas. Son intérêt est ailleurs. On y voit une Amérique policière et violente, la misère des sans-abri, quelques autoportrait et des portraits de gens qu’il fréquentait, notamment Allen Ginsberg avec qui il se lia d’amitié. Une nouveau monde s’est ouvert à moi en visitant l’expo car j’y ai découvert l’existence de nombreux artistes chinois dont j’ignorais et le nom et bien sûr le travail. On dit que l’internet a réduit le monde, je crois que l’art lui donne de la profondeur..

Photo Ai Weiwei
Bill Clinton at his last campaign stop in New York. 1992
Photo Ai Weiwei
Washington Square Park Protest. 1988
Photo Ai Weiwei
Preacher reading Bible to man on the street. 1990
Photo Ai Weiwei
Return from the Persian Gulf. Washington DC. 1991
Photo Ai Weiwei
Zhao Fei, Alaifu, and Zhang Baoqi at the CBGB club. 1993

Ai Weiwei à New York – Photographies 1983-1993
Martin-Gropius-Bau Berlin
Niederkirchnerstraße 7 | Corner Stresemannstr. 110
10963 Berlin
Jusqu’au 18 mars 2012
Horaires d’ouverture
Du mercredi au lundi de 10 à 19 heures
Fermé le mardi
Ai Weiwei expose aussi à Taiwan, une installation que j’aimerais bien voir : Forever Bicycles.
Une Ode à mon vélo.

2 réponses

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Berlingegencorona

#berlingegencorona

En pleine pandémie du Covid, une mamie de Berlin lance un message fort à l’encontre de ceux qui ne portent pas de masque. L’accroche qui se traduit par « Un doigt pour ceux qui ne portent pas de masque » m’évoque le

Wim Wenders Werkschau

Wim Wenders en cadeau sur Das Erste

Das Erste nous fait un super cadeau. La chaîne de TV nous offre quasiment toute l’œuvre de Wim Wenders, ou en tout cas le meilleur de son œuvre cinématographique, à retrouver dans la médiathèque. Au total 28 films et des