Les meilleurs cornichons du monde


Aujourd’hui on a fait une expérience dont les résultats vont sans doute changer la face du monde. On s’est posé la question de savoir quels étaient les meilleurs cornichons du monde. Attention, les meilleurs cornichons du monde… En Allemagne.


Si vous avez vu « Good bye Lenin”, vous vous souvenez sans doute de cette scène dans laquelle le héros recherche des produits de l’Allemagne de l’Est pour sa mère. Notamment des cornichons du Spreewaldhof. La marque existe toujours, avec la moutarde Bautz’Ner, le sekt Rotkäpchen, elle fait partie des quelques marques qui ont survécu à la chute du mur.
On a donc acheté des vulgus cornichons de chez Aldi et des Cornichons du Spreewaldhof puis on a comparé.
Et alors ?
Alors, il n’y a pas de doute, les Spreewaldhof l’emportent. La peau est croquante, la chair tendre, l’équilibre du sucre et de l’acidité est parfait. Ce sont les meilleurs cornichons du monde en Allemagne. Voilà, ça, c’est de l’info.
Ces gurkens sont très différents des petits cornichons craquants et plutôt acides que ma grand-mère faisait en Auvergne pour accompagner une tranche de jambon de pays sur du pain bie beurré (miam !). Ils sont beaucoup plus gros, en fait des minis concombres, la saumure est sucrée et doucement acide. Ils ressemblent vaguement à ceux qu’on trouve dans les hamburgers. On les mange du matin jusqu’au soir, le Bauern-Frühstück avec lequel les paysans du Brandebourg commencent la journée doit être accompagné de gurkens. Ils se mangent en salade, en rondelle dans des sandwichs et le soir à l’apéro.
Et pour finir une vraie info: c’est quoi le Bauern-Frühstück ? Il y plusieurs recettes mais à la base, c’est une omelette légère et baveuse avec des pommes de terres et du bacon… Et des cornichons.

You may also like...

2 Responses

  1. rudy dit :

    j’en ai mangé a midi et je suis toujours surpris par le gout tres different de nous cornichons local
    ils restent quand meme tres diferent de ceux que l ‘on trouve dans les hamburgers

  2. rudy dit :

    apres epuisement de mon dernier stock d’avril dernier sejour à Berlin, je reviens de Koln et a mon grand bonheur j ai pu en trouver oui oui c’est bien des Spreewaldhofs que jai acheté

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *