La destruction du Palais de la République

Je suis passé devant le Palais de la République. Les travaux de démolition ont commencé. Ceux qui voulaient le conserver – soit pour garder une trace de ce qui s’est passé dans cette ville, soit pour faire des économies (la démolition va coûter 12 millions d’euros!) en le recyclant en un musée d’art contemporain, en ateliers d’artistes ou en salle de concert – ont perdu.


Une amie qui est née à Berlin-Est du temps de la RDA, qui en a beaucoup souffert et qui n’est pas nostalgique du tout de cette période me disait qu’en quelques années toutes les traces de son enfance ont disparu, son quartier a été reconstruit et si certaines rues ont été conservées, elles ont été rebaptisées. D’ailleurs il vaut mieux avoir un plan de Berlin très récent si on ne veut pas se perdre, par exemple dans la Moabiter Werder, la zone en chantier derrière le Reichstag.

On change les noms et on recommence

Ça a commencé il y a longtemps, par exemple dans les années 50, le château des Hohenzollern, qui avait déjà bien souffert des bombardements alliés, était considéré par les communistes, comme un symbole du militarisme prussien et de l’asservissement des peuples, alors ils décident de le raser. La place où il s’élevait s’appelait Schlossplatz. Ils la rebaptisent Marx Engels Platz et construisent le Palast der Republik. Puis le mur de Berlin est détruit, et la place renommée Schlossplatz dans les années 80.

L’histoire est effacée, modifiée et… Walt-Disneyfiée?

Certains urbanistes pensent que l’idée de reconstruire le château des Hohenzollern est une erreur d’urbanisme. Le projet aurait peut-être plus sa place à Disneyland ou à Las vegas puisque seules les façades seront reconstruites et plaquées sur une structure qui abritera un musée. Pourtant de très bonnes propositions avaient été faites pour conserver le bâtiment. Parmi celles-ci, des étudiants de TU, s’inspirant de Gordon Matta-Clark, suggérait de le trancher en trois morceaux, plutôt qu’une description approximative de son projet visitez son site. .

Des liens

Un site qui défend la reconstruction du chateau des Hohenzollern. Il contient d’incroyables photos de ce quartier.
Volkspalast : Une série de projets plus intéressants les uns que les autres concernant l’utilisation du palais du peuple.
La webcam pointée sur le palais de la république

You may also like...

3 Responses

  1. le néen says:

    alors, ça y est, le Palast der Republik est détruit.., je ne comprends pas cette politique absurde; j’y étais allé l’année dernière pour une exposition sur le thème de la mort dans l’art contemporain. Il ne restait plus que le squelette de ce lieu, certes esthétiquement peu avenant mais terriblement “expressionniste”…le nouveau berlin ne doit pas se construire sur l’amnésie et l’effacement de sa propre mémoire au profit d’un passé mythifié et artificiel; le nouveau projet est une aberration tant urbanistique que humaine…je suis triste

  2. chaix-duvernay says:

    Il est bien au contraire ,positif de reconstruire la mémoire détruite et effaçer les blessures des guerres en revenant à l’état antérieur.Dresde en est 1 magnifique exemple..et il faut cesser de parler sans cessde “disneyland”.Cela manque d’imagination et surtout ,de culture.

  3. Alice says:

    Euuh l’article est intéressant, mais il me semble que ce n’est pas Gordon Matta Clark qui a fait ce projet, mais plutôt des étudiants de la TU, inspirés de Matta-Clark, non?

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *