Étienne Boulanger – The Cracked House

Traduction vague et imprécise du communiqué : “Le Volkspark Hasenheid est un endroit où se retrouvent les familles le temps d’un pique-nique ou d’un match de foot. Il est traversé par les joggers et les enfants adorent la petite ferme et ses animaux. Le parc a aussi la réputation d’être un des principaux endroits où se fournir en drogue. Les dealers sont flexibles et mobiles et ils trouvent en permanence les moyens pour se mélanger avec le paysage, se rendant vraiment invisibles.”


“C’est au milieu de ce marché sous couvert, qu’Étienne Boulanger a érigé ce monument appelé “The Cracked House”, dédié à ceux impliqués dans ce milieu illégal. En même temps, cette pièce est aussi un hommage à la surprenante coexistence pacifique entre les divers groupes qui se partagent le parc.”
Je suis un jogger régulier dan ce parc. C’est la première fois qu’on me rend hommage.
Pour vous faire une opinion, rendez-vous dans le Hasenheid, au-dessus de la ferme et des terrains de sport, jusqu’au 31 aout 2008
Étienne Boulanger avait aussi réalisé le Single Room Hotel.

You may also like...

9 Responses

  1. Magda says:

    “Je suis un jogger régulier dan ce parc. C’est la première fois qu’on me rend hommage.” J’adore. Je serai bientôt moi-même une promeneuse régulière dans ce parc et j’attends de pied ferme qu’on m’y rende hommage.

  2. Je suis une joggeuse régulière du parc montsouris et de la cité universitaire internationale de Paris.
    Je vais guetter la venue de mon monument 😉

  3. interzone says:

    je dis que ce blog est parfait !
    on peut trouver dans un seul article un lieu où : jogger – faire un pique nique tout mimi et trouver de la drogue.
    que demandez de plus !
    (( :
    ps : humour.

  4. jean luc favroul says:

    salut l artiste a toi bravo pour por ton oeuvre a ton amie tes frerres tes parents et tes cousins de gironde plus que ton oeuvre c est tes qualitees de coeur qui resterons dans nos coeur ton cousins jeanluc de tout coeur avec toi et ta famille tes amis surement nombreux

  5. byubyu says:

    Etienne Boulanger est mort récemment (1/10/08) d’une crise cardiaque à New York..! cf http://www.space-thinks.de/en/realisierungen/etienne-boulanger/
    cela m’a choqué la mort d’un trentenaire talentueux par une crise cardiaque !!! alors je voulais partager ce choc, voilà en plus c’est en cherchant des infos sur lui que je suis tombée sur ce blog au demeurant très chouette, moi qui rêve d’aller à berlin…merci pour ce blog 😉

  6. Mantilaro says:

    RIP mec , on pense à toi…

  7. Catherine Meyer-Baud says:

    Cher Etienne, on m’a bien dit que tu n’étais plus là. J’ai bien lu, que tu avais été dit “décédé”. Pourtant je n’arrive toujours pas à y croire, je n’arrive pas à m’habituer à cette idée. La dernière fois que nous nous sommes vus, c’était à Pékin. Je buvais un jus d’orange à l’alliance française, et soudain j’ai entendu un grand “Catherine !” dans mon dos, je me suis retournée, et c’était toi ! Les cheveux en l’air, tes rastas rousses, ton grand sourire, ton regard rieur et ton éternel bonne humeur. Nous avons passé la nuit dans les rues de Pékin, on a bu des verres, on a refait le monde… Cher Etienne, comment dire à tous ceux qui restent et qui ton connus à quel point tu nous manqueras. Je ne t’oublierai pas Etienne.

  8. Aquila K. says:

    je l’ai appris ce soir ! tu étais un chic type, ta voix raisonne encore dans ma tête ! tes locks rousses… je n’arrive pas encore à y croire… je me souviens de nos années Bozarts ou tu me chariais toute le temps… tu es des personnes que je n’ai jamais oublié… je ne t’oublierai jamais

  9. lamajka says:

    ben par contre moi ça me fait plus que bizarre.Je ne savais pas ce qu,il était devenu.C,était juste mon pote d,enfance et la j,apprend ça.c,est triste
    rip

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *