Zwei kleine Wilde in der großen Stadt, le beau bouquin de Beate Dölling

Beate Dölling - Zwei kleine Wilde in der großen Stadt

Comme Berlin grignote lentement les forêts qui l’entourent, les habitants de celles-ci déménagent et s’installent en ville, sangliers, renards, hérons et autres mérous font leur apparition dans les parcs et les lacs. Alphonse Allais parlait de déplacer les villes à la campagne, c’est le contraire qui se produit.

Beate Dölling vient de publier chez DTV, une drôle d’histoire de sangliers qui quittent la forêt pour Berlin, où ils font des rencontres surprenantes et doivent lutter contre les préjugés avec lesquels ils ont été élevés.

Bien qu’écrit pour de jeunes enfants, les parents auront autant de plaisir à lire ce 52e livre de celle qui est, sans doute, une des meilleurs auteurs allemande pour la jeunesse.

Par exemple, moi, qui suis un adulte, j’ai adoré. En toute objectivité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Berlingegencorona

#berlingegencorona

En pleine pandémie du Covid, une mamie de Berlin lance un message fort à l’encontre de ceux qui ne portent pas de masque. L’accroche qui se traduit par « Un doigt pour ceux qui ne portent pas de masque » m’évoque le

Wim Wenders Werkschau

Wim Wenders en cadeau sur Das Erste

Das Erste nous fait un super cadeau. La chaîne de TV nous offre quasiment toute l’œuvre de Wim Wenders, ou en tout cas le meilleur de son œuvre cinématographique, à retrouver dans la médiathèque. Au total 28 films et des