Le lapin et le renard

My favourite Rabbit - Photo Didier LagetUn soir d’hiver, j’ai vu, un renard dans Tempelhofer Feld, j’étais sur mon vélo, je longeais le mur du cimetière musulman quand, surgissant de la nuit, un renard s’est arrêté dans le cercle de lumière que faisait la lampe de mon vélo. On s’est regardé. J’ai posé le pied à terre, il ne bougeait pas. Il s’est assis un court instant, mais aussitôt, un son l’a fait se redresser. J’ai essayé de m’approcher de lui mais j’ai changé d’avis, je n’avais aucune idée de comment régirait un renard urbain. Je suis remonté sur mon vélo, lentement, et j’ai repris mon chemin au ralenti. Il s’est mis à trotter à deux ou trois mètres côté de moi, ses yeux comme deux petites lumières. Cette situation m’a donné envie de rire et j’ai ri. Pour lui ce devait être trop, il a subitement changé de direction et a disparu dans la nuit.

Il y a quelques jours, j’ai croisé un lapin, le long du Tempelhofer Feld, côté Neukölln. Il est assez sympa et on se revoit régulièrement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Arno à berlin - Photo copyright Didier Laget

Arno en concert à Berlin

J’ai vu Arno plusieur fois sur scène, nottament avec son groupe TC Matic, bluesy avec Charles et les Lulus et enfin lors d’un mémorable concert à Berlin en 2010 à la Kesselhaus. C’était vraiment génial. Arno est décédé il y

Ampelmann en Catalogne

Ampelmann et l’Alt Empordà

Je suis actuellement à l’extrême sud de Berlin, dans une région qui s’appelle l’Alt Empordà, c’est tellement au sud de Berlin, que ce n’est plus l’Allemagne, c’est même carrément au nord de l’Espagne, région où je suis car l’hiver y

Arc en ciel sur la Berlinisch Galerie

Pluie d’arcs en ciels sur Berlin

Depuis quelques semaines des arcs en ciels fleurissent à travers l’Allemagne, que ce soit des drapeaux près de l’église Heilig-Kreuz-Kirche à Kreuzberg, une vieille pub pour Coca sur le toit de la Spitteleck-Hochhaus qui a été détournée, d’autres drapeaux sur

Cité Radieuse à Berlin - Photo Didier Laget

la Cité radieuse irradie toujours, surtout l’été

Berlin est quasi-vide, pas à cause du virus, mais à cause des vacances, j’en profite. Je suis retourné voir la Cité radieuse. Ici on l’appelle aussi, Le Corbusierhaus, Corbusierhaus Berlin ou Wohnmaschine. C’était tranquille. J’ai pris une photo, c’est ma