Grabstein à Neukölln

Grabstein-a-Neukoelln A berlin - Photo copyright Didier Laget
Je croyais naïvement que quand on est mort on n’a plus de problème de logement. Pourtant, après vingt, trente ou cinquante ans dans la fosse, à la fin de la concession, on se retrouve SDF. Et les pierres tombales à moins qu’elles ne soient réclamées sont détruites. Alors, je rends un dernier hommage à Georg Oldenburg, né le 28-10-1918 et décédé le 6-3 1970, à Paula Holleck 1905-1982 et surtout à Franz Ludwig.


Grabstein-a-Neukoelln
Franz Ludwig, est-il né, est-il mort ? Etait il le fils caché de Litz et de Beethoven? S’est-il perdu sur le chemin du cimetière de Neukölln ?
Grabstein-a-Neukoelln

4 réponses

  1. Rien ne se perd tout se transforme. Les autorités berlinoises ont probablement l’intention de recycler ces pierres tombales, non?

  2. Très très joli post, très nostalgique… je viens parfois humer un peu de l’air de mon Berlin chéri par ici, et j’aime beaucoup… j’aime beaucoup le cimetière de la Bernauerstrasse, et on y voit aussi des « habitants » délogés… quelle tristesse!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ampelmann en Catalogne

Ampelmann et l’Alt Empordà

Je suis actuellement à l’extrême sud de Berlin, dans une région qui s’appelle l’Alt Empordà, c’est tellement au sud de Berlin, que ce n’est plus l’Allemagne, c’est même carrément au nord de l’Espagne, région où je suis car l’hiver y

Arc en ciel sur la Berlinisch Galerie

Pluie d’arcs en ciels sur Berlin

Depuis quelques semaines des arcs en ciels fleurissent à travers l’Allemagne, que ce soit des drapeaux près de l’église Heilig-Kreuz-Kirche à Kreuzberg, une vieille pub pour Coca sur le toit de la Spitteleck-Hochhaus qui a été détournée, d’autres drapeaux sur

Cité Radieuse à Berlin - Photo Didier Laget

la Cité radieuse irradie toujours, surtout l’été

Berlin est quasi-vide, pas à cause du virus, mais à cause des vacances, j’en profite. Je suis retourné voir la Cité radieuse. Ici on l’appelle aussi, Le Corbusierhaus, Corbusierhaus Berlin ou Wohnmaschine. C’était tranquille. J’ai pris une photo, c’est ma

Cami Stone par Carola Neher - photo Berlinische Galerie

Portraits de femmes à la Berlinische Gallerie

Il vous reste deux jours pour voir une expo magnifique à la Berlinische Galerie : Schau mich an! portraits de femmes des années 20. 24 œuvres qui mettent en lumière (c’est le cas de le dire) différentes pratiques de la