The whitest boy alive… Live

The-whitest-boy-alive A berlin - Photo copyright Didier Laget Samedi après-midi, j’ai vu deux ou trois cents personnes qui dansaient dans une rue de Mitte. Elles s’étaient donné rendez-vous pour fêter la sortie du dernier album de « The whitest boy alive »


The-whitest-boy-alive A berlin - Photo copyright Didier Laget Le groupe jouait dans la vitrine d’un magasin, Ic! Berlin. Dehors c’était la bonne ambiance. Je ne connaissais pas « The whitest boy alive » et plutôt qu’essayer de décrire leur musique, j’ai mis en ligne une vidéo du dernier titre du concert.

C’était un bon moment.J’adore Berlin.

5 réponses

  1. C’est vrai qu’on se sent vivre dans une ville où il y a plein de choses à faire, à voir, ou ça bouge.
    Excellent ce concert dans la vitrine et toute la rue bondée de spectateurs.

  2. C’est encore moi. Quand j’ai écouté ta vidéo, ça me rappelait qlq chose. Surtout le piano electrique. Et pas de doute, ça me rappelle mêchament le remix de Keeping it up de Slope par Henrik Schwarz. Comme tou ce beau monde est de Berlin… Ok, c’est un hommage 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ampelmann en Catalogne

Ampelmann et l’Alt Empordà

Je suis actuellement à l’extrême sud de Berlin, dans une région qui s’appelle l’Alt Empordà, c’est tellement au sud de Berlin, que ce n’est plus l’Allemagne, c’est même carrément au nord de l’Espagne, région où je suis car l’hiver y

Arc en ciel sur la Berlinisch Galerie

Pluie d’arcs en ciels sur Berlin

Depuis quelques semaines des arcs en ciels fleurissent à travers l’Allemagne, que ce soit des drapeaux près de l’église Heilig-Kreuz-Kirche à Kreuzberg, une vieille pub pour Coca sur le toit de la Spitteleck-Hochhaus qui a été détournée, d’autres drapeaux sur

Cité Radieuse à Berlin - Photo Didier Laget

la Cité radieuse irradie toujours, surtout l’été

Berlin est quasi-vide, pas à cause du virus, mais à cause des vacances, j’en profite. Je suis retourné voir la Cité radieuse. Ici on l’appelle aussi, Le Corbusierhaus, Corbusierhaus Berlin ou Wohnmaschine. C’était tranquille. J’ai pris une photo, c’est ma

Cami Stone par Carola Neher - photo Berlinische Galerie

Portraits de femmes à la Berlinische Gallerie

Il vous reste deux jours pour voir une expo magnifique à la Berlinische Galerie : Schau mich an! portraits de femmes des années 20. 24 œuvres qui mettent en lumière (c’est le cas de le dire) différentes pratiques de la