Pourquoi, pas Berlin

optik A berlin - Photo copyright Didier Laget
Michel est rédacteur, c’est aussi un de mes plus anciens amis. Pas qu’il soit vieux, mais que nous nous connaissons depuis longtemps. Et il n’est jamais venu me voir à Berlin. Je lui ai demandé pourquoi. Il m’a envoyé quatre réponses. Voici la première.


La réponse du rédacteur menteur et expert en clichés
dans mon métier, ce sont deux qualités exigées

Si je ne suis pas encore venu te voir à Berlin, c’est que je ne suis allé nulle part. Et il y a bien d’autres villes européennes qu’il me tarde de découvrir, et qui sont plus proches et plus ensoleillés. Lesquelles me demanderas-tu ? Rio, Marrakech, La Nouvelle-Orléans, Buenos aires… La liste est longue. Et comme tu ne manqueras pas d’objecter que ces villes ne sont pas en Europe, je te rappellerais que je suis rédacteur publicitaire et pas géographe, et que mon métier consiste généralement à parler de sujets que je ne connais pas. Aussi, si tu le désires, je peux t’aider à rédiger ton guide touristique sur Berlin, sans bien sûr bouger de mon bureau. Sinon, je visite le plus vite possible les villes susnommées, et j’arrive.
Michel

Si vous demandez pourquoi j’ai choisie cette photo pour illustrer ce billet, c’est qu’il porte des lunettes depuis que je le connais.
Sa deuxième réponse est ici : A cause des saucisses.

Une réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cité radieuse à Berlin - photo Didier Laget

la Cité radieuse irradie toujours, surtout l’été

Berlin est quasi-vide, pas à cause du virus, mais à cause des vacances, j’en profite. Je suis retourné voir la Cité radieuse. Ici on l’appelle aussi, Le Corbusierhaus, Corbusierhaus Berlin ou Wohnmaschine. C’était tranquille. J’ai pris une photo, c’est ma

Cami Stone par Carola Neher - photo Berlinische Galerie

Portraits de femmes à la Berlinische Gallerie

Il vous reste deux jours pour voir une expo magnifique à la Berlinische Galerie : Schau mich an! portraits de femmes des années 20. 24 œuvres qui mettent en lumière (c’est le cas de le dire) différentes pratiques de la

Tiny planet - Berlin L’Astronaut Cosmonaut

Tiny planet Berlin

La pandémie m’a bien impacté, psychologiquement, mais aussi professionnellement, annulation d’expos, publication de livre reportée. Alors pour compenser cette chute de mes revenus, j’ai commencé une nouvelle activité, et dommages collatéraux de celle-ci voici quelques Tiny Planet de Berlin vide,