Pas New York

Pas-New-York A berlin - Photo copyright Didier Laget J’ai déjà parlé de Grognon. Il est là. Je lui montre des photos. Pas uniquement de Berlin, je suis polarisé, mais quand même. Des photos de voyage. Dans le temps j’aurais mis une plombe pour retrouver le projecteur de diapos, je me serai coincé les doigts en dépliant l’écran, les premières photos auraient été projetées à l’envers et en mettant le carrousel dans le bon sens, elles seraient toutes tombées par terre. J’aurais dit « est-ce que quelqu’un peut remettre la lumière » puis quelqu’un aurait dit  » merde, j’ai marché sur quelque chose ». Une fois la lumière revenue « oh c’étaient des diapos ». J’aurais dit « c’est pas grave, celles-ci je ne les aimais pas de toute façon ».


Pas-New-York A berlin - Photo copyright Didier Laget
Aujourd’hui, un clique suffit et mon Mac affiche les photos avec de la musique. Je suis content d’être contemporain. Je clique et les photos défilent. À un moment apparaît une photo de borne de pompier.
Grognon : « Aaaah! New York! »
Moi – « Heu non, Berlin »
– « Non, ces trucs, c’est typique de New York »
– « Attend, c’est moi qui ai pris la photo je sais quand même ce que je fais, en plus, ça bien longtemps que je ne suis pas allé à New York. À l’époque j’avais pas de numérique. »
La photo suivante s’affiche, un plan plus large de ces mêmes bornes avec des indications en Allemand. Là aucun doute n’est permis.
– « Alors, tu vois, c’est pas à New York, c’est à Berlin »
Grognon fronce les sourcils et s’approche de l’écran. J’ajoute.
– « C’est une des bornes incendie à côté du Ritz Carlton de Postdamer Platz
Grognon sourit. Il se rattrape aux branches.
– « Ah ouai, mais le Ritz, c’est quand même un peu New York non? Enfin j’veux dire au niveau architecture et tout ça. »
Ma Freundin scie sa branche :
C’est pas le Ritz, j’étais avec toi quand tu as pris cette photo, c’était dans Prenzlauer Berg. Regarde l’état du mur c’est pas Postdamer Platz.
Là grognon s’écrase par terre, mais il ajoute.
– C’est quand même pas très beau Berlin.
La prochaine je vous parle de Markus et j’essaye de ne pas m’énerver.

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *