Paris Berlin Clandestins

clandestins-sncf-
J’arrive Gare du nord à Paris, et lève la tête vers le tableau des départs pour voir sur quel quai est le NachtZug 242 pour Berlin Ostbahnhof. Il n’est pas encore annoncé mais mon attention est attirée par un autre tableau qui affiche en rouge et en alternance le texte suivant. « La circulation est rétablie, les trains repartent, avec des retards compris entre 15 et 30 minutes » puis «  Nous vous rappelons que ces retards sont dus à la présence de clandestins sur les voies. Nous vous remercions de votre compréhension. »


Je prends souvent le train et j’ai déjà entendu qu’un train avait du retard parce qu’il fait trop froid, ou trop chaud, suite à un problème (sic) ou au mouvement social d’une certaine catégorie du personnel. Mais là c’est triste. C’est le genre de message que je me souviens avoir vu dans des films de science-fiction dans lesquels des milliers d’esclaves miséreux s’opposent à quelques riches civilisations. D’un autre côté je suis rassuré, le retard n’est pas dû à la SNCF (ouf!) mais « à la présence de clandestins sur les voies », d’ailleurs tout rentre dans l’ordre, mon train est annoncé voie 9.
La semaine précédente, le trafic du RER A était perturbé par la présence d’étudiants sur les voies, ils manifestaient contre le Contrat Nouvel Emploi, sont ils les clandestins de demain?
Cool, j’ai trouvé ma couchette, je vais pouvoir dormir.

Une réponse

  1. Guten morgen
    ich mag deutschlannd und wurde in dieses lend arbeiten und lebe…
    oui voilà je suis passé sur ton blog vraiment convivial et complet
    je part à berlin le lundi 22 au soir de paris nord en nachtzug et je
    voudrais savoir comment avoir des prix attractifs…
    à part cela jy reste 4 jours jespère que le temps est potable, j’ai vu
    qu’il yavait le festival des lumières!!
    Bis bald
    Répond moi vite

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cité radieuse à Berlin - photo Didier Laget

la Cité radieuse irradie toujours, surtout l’été

Berlin est quasi-vide, pas à cause du virus, mais à cause des vacances, j’en profite. Je suis retourné voir la Cité radieuse. Ici on l’appelle aussi, Le Corbusierhaus, Corbusierhaus Berlin ou Wohnmaschine. C’était tranquille. J’ai pris une photo, c’est ma

Cami Stone par Carola Neher - photo Berlinische Galerie

Portraits de femmes à la Berlinische Gallerie

Il vous reste deux jours pour voir une expo magnifique à la Berlinische Galerie : Schau mich an! portraits de femmes des années 20. 24 œuvres qui mettent en lumière (c’est le cas de le dire) différentes pratiques de la

Tiny planet - Berlin L’Astronaut Cosmonaut

Tiny planet Berlin

La pandémie m’a bien impacté, psychologiquement, mais aussi professionnellement, annulation d’expos, publication de livre reportée. Alors pour compenser cette chute de mes revenus, j’ai commencé une nouvelle activité, et dommages collatéraux de celle-ci voici quelques Tiny Planet de Berlin vide,