Notre prochain roman commence à Berlin

Nouveau Roman - Photo Didier LagetJe sais, c’est étonnant, mais notre prochain roman commence à Berlin. Un jeune Français qui a bien profité de la vie nocturne de Berlin, va directement et sans passer par la case “Chill Mahl”, du dernier club où il était à Alex. Là, il monte dans le car qui doit le ramener en France et s’y endort aussitôt. Sauf qu’un peu ému par tout ses excès il n’est pas monté dans le bon car et que celui ci ne va pas en France…

Il y a aussi un poulet, qu’un des personnages aperçoit brièvement et ces deux flans dont rêve un autre personnage hospitalisé, mais ni le poulet, ni les flans ne seront mangés. Ils n’ont d’ailleurs qu’un rôle très relatif et aucun effet sur le déroulement du récit.

Surtout comme on est en train de réécrire certaines parties le jeune Français pourrait très bien tomber dans le Landwherkanal ou s’endormir dans le parc d’Hasenheide.

chicken - Photo Didier Laget

flans - Photo Didier Laget

4 réponses

  1. En voilà une bonne nouvelle!
    quand même mieux que de reprendre un vieux (ancien) billet ! ( « Acheter un appartement »).
    Je préferarais une photo presque automnale (aïe ) d’Alex .. :))

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

feu d'artfice du nouvel an à Berlin

Feu d’artifice du nouvel an à Berlin en 2020

Pas de feu d’artifice à la porte de Brandenburg, à l’Europa-Center à Charlottenburg ou à la Zitadelle Spandau et vous habitez dans une des 56 Böllerverbotszonen de Berlin. Pas de panique, je vous offre 4 feux d’artifice du nouvel an

photos de Berlin en 2020

Photos de Berlin en 2020

Dans quelques heures on passe en en 2021, et c’est pas plus mal. Sur ce blog, je n’ai publié que 25 billets, c’est peu, mais je suis certain que 2021 sera bien mieux, pour commencer, les réseaux sociaux ne seront

La tour de TV de Berlin du mois de novembre 2020

La tour de TV de novembre 2020

La tour de TV de novembre, je l’ai trouvé sur une affiche collée à l’entrée d’une école de Kreuzberg. À côté de moi une maman essayait d’expliquer à son petit enfant, qui ne s’y intéressait déjà plus, trop occupé avec