Notre prochain roman commence à Berlin

Nouveau Roman - Photo Didier LagetJe sais, c’est étonnant, mais notre prochain roman commence à Berlin. Un jeune Français qui a bien profité de la vie nocturne de Berlin, va directement et sans passer par la case “Chill Mahl”, du dernier club où il était à Alex. Là, il monte dans le car qui doit le ramener en France et s’y endort aussitôt. Sauf qu’un peu ému par tout ses excès il n’est pas monté dans le bon car et que celui ci ne va pas en France…

Il y a aussi un poulet, qu’un des personnages aperçoit brièvement et ces deux flans dont rêve un autre personnage hospitalisé, mais ni le poulet, ni les flans ne seront mangés. Ils n’ont d’ailleurs qu’un rôle très relatif et aucun effet sur le déroulement du récit.

Surtout comme on est en train de réécrire certaines parties le jeune Français pourrait très bien tomber dans le Landwherkanal ou s’endormir dans le parc d’Hasenheide.

chicken - Photo Didier Laget

flans - Photo Didier Laget

4 réponses

  1. En voilà une bonne nouvelle!
    quand même mieux que de reprendre un vieux (ancien) billet ! ( « Acheter un appartement »).
    Je préferarais une photo presque automnale (aïe ) d’Alex .. :))

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ampelmann en Catalogne

Ampelmann et l’Alt Empordà

Je suis actuellement à l’extrême sud de Berlin, dans une région qui s’appelle l’Alt Empordà, c’est tellement au sud de Berlin, que ce n’est plus l’Allemagne, c’est même carrément au nord de l’Espagne, région où je suis car l’hiver y

Arc en ciel sur la Berlinisch Galerie

Pluie d’arcs en ciels sur Berlin

Depuis quelques semaines des arcs en ciels fleurissent à travers l’Allemagne, que ce soit des drapeaux près de l’église Heilig-Kreuz-Kirche à Kreuzberg, une vieille pub pour Coca sur le toit de la Spitteleck-Hochhaus qui a été détournée, d’autres drapeaux sur

Cité Radieuse à Berlin - Photo Didier Laget

la Cité radieuse irradie toujours, surtout l’été

Berlin est quasi-vide, pas à cause du virus, mais à cause des vacances, j’en profite. Je suis retourné voir la Cité radieuse. Ici on l’appelle aussi, Le Corbusierhaus, Corbusierhaus Berlin ou Wohnmaschine. C’était tranquille. J’ai pris une photo, c’est ma

Cami Stone par Carola Neher - photo Berlinische Galerie

Portraits de femmes à la Berlinische Gallerie

Il vous reste deux jours pour voir une expo magnifique à la Berlinische Galerie : Schau mich an! portraits de femmes des années 20. 24 œuvres qui mettent en lumière (c’est le cas de le dire) différentes pratiques de la