Les Particules élémentaires

elementarteilchenLes Particules élémentaires
L’hiver dernier, lors du 56e Festival international du film de Berlin (Berlinale), le réalisateur allemand Oskar Roehler, présentait « Elementarteilchen », un film basé sur le livre de Michel Houellebecq « Les particules élémentaires ».


Pour son rôle dans le film, Moritz Bleibtreu a obtenue l’Ours d’argent du meilleur acteur. Le sujet de cette note n’est pas de faire une critique car je n’ai pas vu le film. Ce qui m’a vraiment surpris à l’époque, c’est son affiche. La version allemande, très colorée, avait un côté comédie à la française, vous savez, la bande de copain Bobos en vacance. Je me demande ce que Michel Houellebecq en pensait.

Le blog de Michel Houellebecq

Une réponse

  1. une info qui n’a rien à voir avec ce film mais avec la culture…comme y’a pas de rubrique musique sur ton blog…je passe l’info par ici…un festival de musique francophone arrive au mois d’octobre-novembre: francophonic-festival.de avec du beau monde : louise attaque, emilie simon, sebastien tellier, rachid taha, mansfiled tya….avis à la population francophone !!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Arno à berlin - Photo copyright Didier Laget

Arno en concert à Berlin

J’ai vu Arno plusieur fois sur scène, nottament avec son groupe TC Matic, bluesy avec Charles et les Lulus et enfin lors d’un mémorable concert à Berlin en 2010 à la Kesselhaus. C’était vraiment génial. Arno est décédé il y

Ampelmann en Catalogne

Ampelmann et l’Alt Empordà

Je suis actuellement à l’extrême sud de Berlin, dans une région qui s’appelle l’Alt Empordà, c’est tellement au sud de Berlin, que ce n’est plus l’Allemagne, c’est même carrément au nord de l’Espagne, région où je suis car l’hiver y

Arc en ciel sur la Berlinisch Galerie

Pluie d’arcs en ciels sur Berlin

Depuis quelques semaines des arcs en ciels fleurissent à travers l’Allemagne, que ce soit des drapeaux près de l’église Heilig-Kreuz-Kirche à Kreuzberg, une vieille pub pour Coca sur le toit de la Spitteleck-Hochhaus qui a été détournée, d’autres drapeaux sur

Cité Radieuse à Berlin - Photo Didier Laget

la Cité radieuse irradie toujours, surtout l’été

Berlin est quasi-vide, pas à cause du virus, mais à cause des vacances, j’en profite. Je suis retourné voir la Cité radieuse. Ici on l’appelle aussi, Le Corbusierhaus, Corbusierhaus Berlin ou Wohnmaschine. C’était tranquille. J’ai pris une photo, c’est ma