Lampenfieber

lampenfieber-DSC_1152
Lampenfieber, ça veut dire trac. C’est le titre du deuxième volume de notre série « The Pommes » publié chez Schott Music. Dans la première partie, « Drummer Gesucht« , le groupe cherchait et trouvait son batteur, dans celle-ci il donne ses premiers concerts au Junction Bar, au A Laden et à Eberswalde. The Pommes essaye de se faire remarquer par un label, mais est-ce qu’un groupe qui ne fait pas de concessions peut faire sa place dans un monde où les TV diffusent des clips remplis de bimbos siliconés, de grosses bagnoles, et de machos au QI d’huitre ?


Achetez Lampenfieber chez Amazon.de ou chez BOL
Lampenfieber
Verlag: Schott Music
Reihe: The Pommes – Bd. 2
160 Seiten – Hardcover
ISBN: 978-3-7957-0714-9
Preis: 9,95 €

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermentation chez Mimi Ferments

Le koji de Mimi Ferments

Avec ces enfilades de futs en bois clair, on se croirait presque dans des chais du Bordelais, pourtant cette grande pièce lumineuse, se trouve au coeur des Osram-Höfe, à Wedding chez Mimi Ferments. Dans ces futs pas de vin, mais

Ganna Gryniva - Photo Tanya Vilchynska

Concert de Ganna Gryniva au Humboldt Forum

Je vous recommande fortement le concert de Ganna Gryniva et de son quintette Ganna, samedi prochain au Humboldt Forum. Ganna Gryniva est une chanteuse, compositrice et pianiste de Berlin. Elle a des racines en Ukraine et en Allemagne. Lors de

Plus d'escalators chez Kardstadt de l'Hermannplatz

Plus d’escalators chez Kardstadt

Surprise dans le Kardstadt de l’Hermannplatz, sur la vingtaine d’escalators qui d’habitude desservent les divers étages du magasin, seuls 5 fonctionnent. Devant ceux qui sont fermés, on trouve ce panneau : Cet escalator n’est pas en panne. Cet escalator contribue

Hansgert-Lambers in Haus am Kleistpark - photo Didier Laget

Expos photos dans Haus am Kleispark

En ce moment et jusqu’au 7 aout, Haus am Kleispark propose 2 belles expos photo, qui en plus d’être belles sont gratuites. C’est aussi l’occasion d’entrer dans un bâtiment dont la cage d’escalier, a elle seule, vaut la visite. Verweilter