L’amour à Berlin

Ich liebe dichPourquoi attendre la Saint Valentin pour fêter l’amour? C’est quotidiennement que l’amour devrait être célébré, pas une fois par an. La seule chose qui peut changer notre société pour le mieux, c’est l’amour. Sans amour, pas de liberté, pas d’égalité, pas de fraternité, pas de laïcité, pas de paix. Faites l’amour, pas la guerre.

D’ailleurs il suffit de prononcer le mot amour à voix basse pour sentir sa force. Comment le “a” nous ouvre à l’autre, comment “mour”, chaud et profond, nous enrobe et nous protège, nous rend fort et heureux. J’aime l’amour avec un « a » minuscule, plus rond et sensuel qu’avec un « A » majuscule, coupant, martial et dévot.

“Liebe” est aussi superbe : “Ich liebe dich”, le souffle soyeux de “ich” et de “dich” qui enveloppe et caresse “liebe”.

En plus, s’il y a une ville qui est la ville de l’amour, ce n’est ni Venise, ni Paris, c’est bien Berlin et je le prouve scientifiquement avec ces photos.

ich-liebe-dich Photo DR

à Berlin - le blog sur Berlin - Photo copyright Didier Laget

ick-liebe-dir Photo Didier Laget

love A berlin - Photo copyright Didier Laget

love A berlin - Photo copyright Didier Laget

love A berlin - Photo copyright Didier Laget

love A berlin - Photo copyright Didier Laget

I-love-you A berlin - Photo copyright Didier Laget

Plus d’amour:

La rue Ich Liebe Dich

Love on the Fernsehturm

Une réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cité radieuse à Berlin - photo Didier Laget

la Cité radieuse irradie toujours, surtout l’été

Berlin est quasi-vide, pas à cause du virus, mais à cause des vacances, j’en profite. Je suis retourné voir la Cité radieuse. Ici on l’appelle aussi, Le Corbusierhaus, Corbusierhaus Berlin ou Wohnmaschine. C’était tranquille. J’ai pris une photo, c’est ma

Cami Stone par Carola Neher - photo Berlinische Galerie

Portraits de femmes à la Berlinische Gallerie

Il vous reste deux jours pour voir une expo magnifique à la Berlinische Galerie : Schau mich an! portraits de femmes des années 20. 24 œuvres qui mettent en lumière (c’est le cas de le dire) différentes pratiques de la

Tiny planet - Berlin L’Astronaut Cosmonaut

Tiny planet Berlin

La pandémie m’a bien impacté, psychologiquement, mais aussi professionnellement, annulation d’expos, publication de livre reportée. Alors pour compenser cette chute de mes revenus, j’ai commencé une nouvelle activité, et dommages collatéraux de celle-ci voici quelques Tiny Planet de Berlin vide,