J’aime Berlin

siegessaule-Goldelse A berlin - Photo copyright Didier Laget
– J’aime Berlin. Je cherchais une photo qui soit assez forte pour exprimer ce sentiment, sans avoir à la légender.
– C’est raté.


– Si j’avais voulu faire une carte postale…
– Ce serait raté aussi, ta photo n’est pas centrée et il y a plus de bleu dans le dos de l’ange que devant lui.
– Thump ! Tien, maintenant t’as du bleu autour de l’oeil droit.
– Aïe, moi aussi j’aime Berlin !

6 réponses

  1. J’aime aussi bcp Berlin et l’Allemagne en général. J’attends de terminer mes études et je m’expatrie…

  2. Je me suis fait plaisir : Je me suis payé une semaine à Berlin (mon ptit cadeau de Noël)
    Que dire de cette ville ?
    Merveilleuse, mag(nif)ique, extraordinaire u.s.w
    Les gens sont chaleureux, humains, gentils. Les visites sont ludiques, intéressantes et la ville est tout bonnement un musée à elle entière
    Bref, Berlin m’a vraiment plu. J’espère y retourné rapidement.

  3. Tout simplement une villa magnifique, rien à redire, j’y retournerai un grand nombre de fois sans toutefois vouloir m’y installer. Mais un vrai bonheur cette ville :)))

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Kiba en kit - photo Didier Laget

Le Kiba qu’est-ce?

La première fois que je suis venu en Allemagne, c’était avec des Anglais qui avaient beaucoup d’a priori sur les Allemands ( ils vivent de bières, de choux et de saucisses ). Dans un Biergarten bien rempli, nous avions trouvé

Berlin me manque

Heimweh

Heimweh – Berlin me manque, mon amoureuse me manque. On a été confiné un mois en Catalogne où nous étions partis travailler. Au début c’était gérable, puis devant l’ambiance insupportable créée par les Mossos (police catalane) et par Quim Torra,

1er-mai-a-Kreuzberg A berlin - Photo copyright Didier Laget

Le Premier mai à Berlin

Pour le premier mai, Berlin est à la fois une ville éxaspérante et géniale, c’est le dosage qui varie et qui fait que depuis cinq/six ans, je quitte Berlin pour aller au bord d’un lac, le temps que tous les