Girolles berlinoises

girolles A berlin - Photo copyright Didier Laget Je n’ai jamais mangé autant de girolles qu’à Berlin au mois d’aout. Et non, elles ne sont pas radioactives, je ne brille pas dans le noir et ne vois pas mieux la nuit. Petite recette berlinoise facile.

Émincer deux petits oignons, deux ou trois gousses d’ail, jetez dans une poêle avec un peu d’huile.
Faire rissoler un moment et ajouter trois cents grammes de girolles.
Après cinq ou six minutes de cuissons plein feu, ajoutez une cuillère à café de moutarde à l’ancienne ( genre Maille ) et une poignée de persil plat émincé.
Touillez légèrement.
Arrêtez le feu.
Laissez la température retomber.
Servir.
Manger.

Il en reste?
Le truc qui m’a bluffé, c’est la moutarde, elle ne masque pas le goût de la girolle, elle le met en valeur.
En allemand on dit Pfifferling, j’aime bien, ça m’évoque Fifi brindacier ( Pippi Långstrump ).

2 réponses

  1. En Süd-Tirol, la région de l’Italie où on parle allemand, on dit Finferli, ça ressemble encore plus à Fifi Brindacier!
    Moi je ne mange pas très souvent des girolles, j’ai la flemme de les nettoyer.

  2. Merci pour cette recette que je vais tester rapidement.
    Le terme « touiller » ne viendrait il pas de tes pérégrinations chez Polo du sud???

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Wim Wenders Werkschau

Wim Wenders en cadeau sur Das Erste

Das Erste nous fait un super cadeau. La chaîne de TV nous offre quasiment toute l’œuvre de Wim Wenders, ou en tout cas le meilleur de son œuvre cinématographique, à retrouver dans la médiathèque. Au total 28 films et des

Kiba en kit - photo Didier Laget

Le Kiba qu’est-ce?

La première fois que je suis venu en Allemagne, c’était avec des Anglais qui avaient beaucoup d’a priori sur les Allemands ( ils vivent de bières, de choux et de saucisses ). Dans un Biergarten bien rempli, nous avions trouvé