French Connection : Arno, Ben l’Oncle Soul

french-connection
Je suis d’accord: 9° le matin, 14° l’après midi, des trombes de pluie, du vent, des nuages qui font la course dans un ciel gris, c’est assez démoralisant pour un mois d’aout, mais je pense avoir la solution pour se remonter le moral, sinon la température : La French Connection.


Ca va chauffer avec Ben l’Oncle Soul. Si vous ne connaissez pas encore, je vous garantie qu’il est impossible de ne pas bouger en écoutant Ben, ce tourangeau qui prouve que la ville a produit autre chose que Royer et les rillettes (celles de Tours, pas du Mans). Pour ceux qui sont méfiants et qui on besoin d’un label de qualité, sachez que le groupe est signé chez Motown. Rien que pour Ben l’Oncle Soul, j’aurais payé les 14€.
Ecoutez Ben l’Oncle Soul
Mais ce n’est pas tout, ça va chauffer avec Arno. Depuis TC Matic, l’âme sombre de la musique européenne colle les frissons, album après album. Quand je dis sombre, c’est parce que mon vocabulaire est limité, car c’est très souvent lumineux, disont, que c’est sombrement lumineux. Arno, on ne peut que l’aimer. Rien que pour lui, j’aurais payé les 14€
Ecoutez son dernier album : Brussld
Je ne connais pas la musique de Zaz et Brisa Roché , mais j’imagine qu’elle est du même niveau. Alors précipitez vous. Moi j’ai déjà mon billet. D’ailleurs au passage, je trouve que dans le temps les billets étaient quand même beaucoup beau, c’était un truc qu’on gardait en souvenir. Déjà que le Mp3 a tué les pochettes d’albums.
French Connection
Le 8 Septembre à 20:00
Kesselhaus (Kulturbrauerei)

Une réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cité radieuse à Berlin - photo Didier Laget

la Cité radieuse irradie toujours, surtout l’été

Berlin est quasi-vide, pas à cause du virus, mais à cause des vacances, j’en profite. Je suis retourné voir la Cité radieuse. Ici on l’appelle aussi, Le Corbusierhaus, Corbusierhaus Berlin ou Wohnmaschine. C’était tranquille. J’ai pris une photo, c’est ma

Cami Stone par Carola Neher - photo Berlinische Galerie

Portraits de femmes à la Berlinische Gallerie

Il vous reste deux jours pour voir une expo magnifique à la Berlinische Galerie : Schau mich an! portraits de femmes des années 20. 24 œuvres qui mettent en lumière (c’est le cas de le dire) différentes pratiques de la

Tiny planet - Berlin L’Astronaut Cosmonaut

Tiny planet Berlin

La pandémie m’a bien impacté, psychologiquement, mais aussi professionnellement, annulation d’expos, publication de livre reportée. Alors pour compenser cette chute de mes revenus, j’ai commencé une nouvelle activité, et dommages collatéraux de celle-ci voici quelques Tiny Planet de Berlin vide,