Exposition « Les trésors engloutis d’Égypte »

tresors-egypte Copyright Franck Goddio
Si vous êtes à Berlin entre le 13 mai et le 4 septembre, allez faire un tour au Martin-Gropius Bau où se tiendra en première mondiale, l’exposition « Les trésors engloutis d’Égypte ». Près de 500 pièces découvertes par l’archéologue sous-marin Franck Goddio sont présentées au public.


Le communiqué de presse:
Première mondiale à Berlin:
Exposition « Les trésors engloutis d’Égypte » au Martin-Gropius-Bau
Du 13 mai au 4 septembre de cette année, des témoignages de cultures de jadis que l’on croyait perdus depuis longtemps seront présentés en exclusivité mondiale au Martin-Gropius-Bau à Berlin.
Ainsi que l’ont annoncé l’archéologue sous-marin français Franck Goddio et le directeur du Martin-Gropius-Bau, Gereon Sievernich, l’exposition « Les trésors engloutis d’Égypte » présentera des découvertes uniques au monde que Goddio a dégagées lors de ses fouilles sous-marines au large des côtes méditerranéennes de l’Égypte, précisément d’Alexandrie et d’Aboukir, avec le soutien généreux de la Fondation Hilti.
Quelques cinq cents pièces qui, à quelques exceptions près, n’ont encore jamais été montrées au public, vont être exposées pour la première fois. Elles offrent des connaissances sur plus de 1500 années d’histoire égyptienne (de 700 BC à 800 AC). L’exposition « Les trésors engloutis d’Égypte » suscite d’ores et déjà l’intérêt du monde entier et le monde des archéologues attend également avec impatience de pouvoir découvrir ces pièces archéologiques excitantes.
En collaboration avec le Conseil suprême des antiquités d’Égypte, Goddio et son équipe ont fouillé des sites légendaires depuis le milieu des années 1990, tels que le port antique d’Alexandrie avec des parties du quartier royal. Franck Goddio a également retrouvé les célèbres cités antiques d’Héracleion et de Canope dans la rade d’Aboukir. L’équipe de plongeurs y a notamment découvert des vestiges de temples importants et des objets de culte.
Ces deux centres scientifiques et religieux des grandes civilisations de l’époque, carrefours du commerce international, ont été frappés par un destin tragique il y a plus de 1000 ans : ils ont été engloutis sous la mer suite à des catastrophes naturelles. Leur lien étroit avec le dieu et le héros grec Hercule, avec Hélène et Pâris, Alexandre le Grand et Cléopâtre, explique qu’ils soient célèbres aujourd’hui encore.
Les fouilles sans égal de Franck Goddio permettent d’acquérir des connaissances approfondies, et à certains égards entièrement nouvelles, sur l’histoire égyptienne. L’Égypte a longtemps été marquée par les conquêtes de dynasties étrangères. Des influences mésopotamiennes, grecques et romaines se sont mêlées et ont donné lieu à un agrégat des formes de vie religieuses et culturelles ainsi que l’attestent les découvertes faites à Héracléion, Canope et Alexandrie. Cet enchevêtrement des cultures anciennes est devenu au cours des siècles un fondement important de notre civilisation occidentale actuelle.
Outre les pièces, l’exposition offre une plongée fantastique dans les secrets du monde sous-marin et dans le travail fascinant et riche en aventures des plongeurs et archéologues marins.
L’Oxford Centre for Maritime Archaeology rattaché à l’université d’Oxford participe au travaux de recherche et organisera un colloque scientifique à Berlin pendant l’exposition.
Martin-Gropius-Bau Berlin
Niederkirchnerstraße 7
10963 Berlin
Téléphone +49 (0)30 254 86-0
Le site : www.gropiusbau.de
U-Bahn Ligne 2 (Station: Potsdamer Platz)
S-Bahn Ligne 1, 2, 25 (Station: Potsdamer Platz ou Anhalter Bahnhof)
Le site de Franck Goddio : www.franckgoddio.org

2 réponses

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cité radieuse à Berlin - photo Didier Laget

la Cité radieuse irradie toujours, surtout l’été

Berlin est quasi-vide, pas à cause du virus, mais à cause des vacances, j’en profite. Je suis retourné voir la Cité radieuse. Ici on l’appelle aussi, Le Corbusierhaus, Corbusierhaus Berlin ou Wohnmaschine. C’était tranquille. J’ai pris une photo, c’est ma

Cami Stone par Carola Neher - photo Berlinische Galerie

Portraits de femmes à la Berlinische Gallerie

Il vous reste deux jours pour voir une expo magnifique à la Berlinische Galerie : Schau mich an! portraits de femmes des années 20. 24 œuvres qui mettent en lumière (c’est le cas de le dire) différentes pratiques de la

Tiny planet - Berlin L’Astronaut Cosmonaut

Tiny planet Berlin

La pandémie m’a bien impacté, psychologiquement, mais aussi professionnellement, annulation d’expos, publication de livre reportée. Alors pour compenser cette chute de mes revenus, j’ai commencé une nouvelle activité, et dommages collatéraux de celle-ci voici quelques Tiny Planet de Berlin vide,