DZ Bank

A berlin - Photo copyright Didier Laget J’aime le poisson, Franck O Gehry aime le poisson, j’aime Franck O Gehry, avec le O du milieu qui ressemble à la bouche ouverte d’une carpe. Il le dit lui même, son travail est influencé par la carpe que sa grand-mère mettait vivante dans la baignoire remplie le jeudi et qu’il mangeait, farcie, le lendemain. Les mouvements et la forme du poisson qu’il observa se retrouvent dans son Peix d’Or à Barcelone, le Fish Dance in Kobe et même dans les masses du musée Guggenheim de Bilbao.
Mais quand on regarde la DZ Bank qu’il a signée sur la Parizer Platz, on ne trouve pas trace de Dorade, de sardine ou de hareng.


A berlin - Photo copyright Didier LagetIl faut pénétrer dans le hall de la banque pour trouver la signature halieutique. Sauf que là, c’est DANS le poisson qu’on a l’impression d’être, il y a même une énorme vessie natatoire. Ou alors c’est un poisson des profondeurs qui rejette une grosse bulle d’air? Ou alors est-ce que ça n’a rien à voir?
Dans tous les cas, devant l’oeuvre, on reste mué.
Comme une carpe.

4 réponses

  1. Il va falloir que je rentre pour admirer ça, pour l’instant à chaque fois que je passe devant la façade je frémis parce que je ne la trouve pas belle!

  2. Je suis émue de trouver cette photo sur ce blog. J’étais aussi bien « muéette » quand j’ai poussé les portes de la banque. Il est fort ce Gehry et cachotier

  3. Salut, je suis plutôt attiré par l’espagne ou l’italie, mais ton blog m’a donné envie de venir passer un we à Berlin. Je ne sais ps si c’est à cause des textes ou des photos mais ton enthousiasme est communicatif. On s’y verra peut-être?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cité radieuse à Berlin - photo Didier Laget

la Cité radieuse irradie toujours, surtout l’été

Berlin est quasi-vide, pas à cause du virus, mais à cause des vacances, j’en profite. Je suis retourné voir la Cité radieuse. Ici on l’appelle aussi, Le Corbusierhaus, Corbusierhaus Berlin ou Wohnmaschine. C’était tranquille. J’ai pris une photo, c’est ma

Cami Stone par Carola Neher - photo Berlinische Galerie

Portraits de femmes à la Berlinische Gallerie

Il vous reste deux jours pour voir une expo magnifique à la Berlinische Galerie : Schau mich an! portraits de femmes des années 20. 24 œuvres qui mettent en lumière (c’est le cas de le dire) différentes pratiques de la

Tiny planet - Berlin L’Astronaut Cosmonaut

Tiny planet Berlin

La pandémie m’a bien impacté, psychologiquement, mais aussi professionnellement, annulation d’expos, publication de livre reportée. Alors pour compenser cette chute de mes revenus, j’ai commencé une nouvelle activité, et dommages collatéraux de celle-ci voici quelques Tiny Planet de Berlin vide,