Comment dire « je m’en fous » en allemand?

saucissesParler allemand, c’est pas simple. La preuve : Comment dit-on « je m’en fous » en allemand ?

Je vous donne un indice :
Les Allemands sont connus pour manger de grandes quantités d’une préparation de viande maigre hachée et de gras de porc, assaisonnée et entourée d’un boyau, que l’on fait cuire ou chauffer.

Je vous donne un deuxième indice ?
Non ça ne servira à rien.

En allemand « je m’en fous » se dit « Das ist mir Wurscht » : çà m’est saucisse.
Pour être plus précis, saucisse se dit « Wurst », comme dans Currywurst, dans le nord de l’Allemagne, et Wurscht dans le Sud.

Je vous l’avez dit, parler allemand, c’est pas simple. J’ai aussi dit le contraire.

3 réponses

  1. Didier,
    Il faut absolument que je te donne une très bonne adresse de saucisses françaises, parce que celles là, ça craint un peu pour ta santé. Elle sont juste bonnes à enduire les guidons de Schwalbe pour éviter qu’ils rouillent. Heureusement que tu n’es que Berlinois et pas allemand. Enfin, moi je dis ça, je m’en fous.

  2. Ouhaou, tu as remarqué que c’était des saucisses françaises ! Bravo. J’attends ton adresse, c’est vrai que celles-ci n’étaient pas super. Concernant l’idée pour la Schwalbe, j’en ai parlé à un voisin, qui en a une, et il ne m’a pas semblé trop emballé 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Antoine Villoutreix Tranquillement

Antoine Villoutreix – Tranquillement

Quoi de mieux en cette période covidée que de chanter de nouvelles mélodies et de se trémousser sur de nouveaux rythmes. Réjouissons-nous, car Antoine Villoutreix, nous offre Tranquillement, dont la version numérique sort le 10 Avril. Mélodie Avec Tranquillement, Antoine

Evolution Covid-19 à BerlinPhoto Didier Laget

S’informer sur le Covid-19 à Berlin

Voici une liste de sources fiables concernant la situation de la pendémie de coronavirus à Berlin. Je sais bien qu’en ce moment,la méfiance est à la mode, et que la notion de fiabilité sera discutée, mais je fais, malgré tout,

Mon Berlin - Bernard THomasson

Bernard Thomasson offre son Berlin

Chers amis berlinois francophones autoconfinés. Je vous écris de mon confinement perso, pour vous annoncer une bonne nouvelle qui vous changera de Netflix. Bernard Thomasson, gastronome et écrivain ou écrivain gastronome, a décidé de nous faire cadeau de son livre