C’est la vie

le-premier-jour-du-reste-de-ta-vie-DSC_8913C’est la vie est le titre allemand de Le Premier jour du reste de ta vie le film de Rémi Bezançon. Il était présenté ce matin au Kino Lounge. J’y étais.


C’est un tourbillon de bonheur qui m’a emporté du prégénérique à la dernière scène de Zabou. Rémi Bezançon qui aussi signé le scénario a vraiment réussi son film, son humour a fait tilt à chaque fois, même avec un public allemand, ses acteurs jouent sur tous les registres et en légèreté, c’est d’ailleurs une des forces de ce film, la légèreté. On aborde, mine de rien, des sujets graves sans tomber dans le caricatural, et le spectateur se retrouve là où il ne pensait pas aller. Comme dans la vie d’ailleurs.

Un bon point aussi pour la musique et son traitement, elle passe de mono en stéréo ou se mélange à l’ambiance des scènes. Elle est signée Sinclair, qu’il m’a semblé reconnaître jouant de l’Air Guitar.

À la fin, la majorité des journalistes sont resté muets et j’ai même vu les yeux de certains de ces pros de la critique, briller.
Je retournerai le voir quand il sera diffusé, c’est à dire, à partir du 23 avril.
Est-ce que j’ai dit que les acteurs sont superbes, même les moins expérimentés ? Ah oui je l’ai dit !
Est-ce que je vous ai parlé de la dernière scène de Zabou? Ah oui, vous verrez l’effet que cela vous fera.

2 réponses

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Berlingegencorona

#berlingegencorona

En pleine pandémie du Covid, une mamie de Berlin lance un message fort à l’encontre de ceux qui ne portent pas de masque. L’accroche qui se traduit par « Un doigt pour ceux qui ne portent pas de masque » m’évoque le

Wim Wenders Werkschau

Wim Wenders en cadeau sur Das Erste

Das Erste nous fait un super cadeau. La chaîne de TV nous offre quasiment toute l’œuvre de Wim Wenders, ou en tout cas le meilleur de son œuvre cinématographique, à retrouver dans la médiathèque. Au total 28 films et des