Le Buttermilch du bonheur

Buttermilch A berlin - Photo copyright Didier Laget Croyant acheter un pot de yahourt je prenais dans le rayon un pot de Buttermilch et depuis cette petite erreur laitière, mes papilles me disent merci.


Le Buttermilch c’est très désaltérant, bon, liquide, crémeux, très sain et blanc.
Boire le Buttermilch comme un pro.
A-Mettre au frais.
B-Quand la soif se fait sentir,
1 – secouer le pot (fermé)
2 – percer le couvercle avec une paille.
3 – Boire.
Important : avant d’effectuer les actions B1,B 2 et B3, il faut ouvrir le frigo.
Buttermilch A berlin - Photo copyright Didier Laget
Après avoir bu, mettre le pot au frigo avec la paille dans le couvercle.
Plus tard, quand la soif se fait sentir de nouveau, avant de boire, souffler dans la paille, pour homogénéiser son contenu (ça fait un bruit qui fait rire les enfants à qui on interdit en général de faire la même chose avec leur coca). Boire.
A Berlin on trouve du Buttermilch partout, en France pas. D’ailleurs les dicos que j’ai consulté offrent des traductions différentes : Babeurre, lait de beurre et même petit lait ou Lactosérum ce qui en Allemand se traduit par Molke et qui n’a rien à voir. C’est troublant. Et dommage, car c’est désaltérant, bon, liquide, crémeux et blanc. Et très sain.
Le Buttermilch rejoint donc la gamme des produits du bonheur.
Et comme j’aime bien les vaches, et qu’il y a une vache sur tous les pots, voici un autre pot.
Vous en avez non?
Vous en avez quoi?
La question est plutôt vous en avez du quoi?
Pfff !
Buttermilch A berlin - Photo copyright Didier Laget

Une réponse

  1. Aaah oui le Buttermilch, c’est le bonheur.
    Ici en Bretagne on en trouve aussi partout, ça s’appelle lait ribot !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cité radieuse à Berlin - photo Didier Laget

la Cité radieuse irradie toujours, surtout l’été

Berlin est quasi-vide, pas à cause du virus, mais à cause des vacances, j’en profite. Je suis retourné voir la Cité radieuse. Ici on l’appelle aussi, Le Corbusierhaus, Corbusierhaus Berlin ou Wohnmaschine. C’était tranquille. J’ai pris une photo, c’est ma

Cami Stone par Carola Neher - photo Berlinische Galerie

Portraits de femmes à la Berlinische Gallerie

Il vous reste deux jours pour voir une expo magnifique à la Berlinische Galerie : Schau mich an! portraits de femmes des années 20. 24 œuvres qui mettent en lumière (c’est le cas de le dire) différentes pratiques de la

Tiny planet - Berlin L’Astronaut Cosmonaut

Tiny planet Berlin

La pandémie m’a bien impacté, psychologiquement, mais aussi professionnellement, annulation d’expos, publication de livre reportée. Alors pour compenser cette chute de mes revenus, j’ai commencé une nouvelle activité, et dommages collatéraux de celle-ci voici quelques Tiny Planet de Berlin vide,