Brèves de Berlinale

A berlin - Photo copyright Didier Laget
Comme tout les ans, debout sur leurs échelles, les peintres en bâtiment font une haie d’honneur aux stars, pour les remercier de tout le travaille qu’elles leur procurent. En effet, on le sait peu, pour garder une toile bien blanche après les litres d’hémoglobine qui sont déversé dessus, , séances après séances, la javel est inefficace. Rien ne vaut alors un bon coup de pinceau. Une source de revenus conséquente pour les peintres debout sur leurs échelles.

A berlin - Photo copyright Didier Laget
L’Oréal se lance dans la fabrication de casques en cheveux laqués pour canards laqués.

A berlin - Photo copyright Didier Laget

Bousculé par une horde de paparazzi, j’ai raté cette photo de la vitre teinté d’une grosse BM derrière laquelle se cachait une star acclamée par les peintres en bâtiment reconnaissant. J’ai bien fait de ne pas choisir le métier de paparazzo. J’apprends au moment précis ou je tape ce texte, que paparazzo, veut dire moustique bruyant, c’est bien vu.
Je suis aussi content de ne pas avoir choisi le métier de critique de cinéma, car je n’ai pas eut à voir ni écrire sur ce film, tourné en Indonésie, dans lequel de réels criminels, des tortionnaires, racontent en riant comment ils ont massacré des gens par centaines, rejouant certaines scènes devant la caméra, pour le plus grand plaisir sadique du réalisateur et des spectateurs. Et je n’ai pas eut à justifier, non plus, comment ce film a trouvé un financement et des distributeurs. A vomir!

A berlin - Photo copyright Didier Laget

Un scandale: aucun film en compétition n’a respecté le thème de cette Berlinale : Le Puy de Dôme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Kiba en kit - photo Didier Laget

Le Kiba qu’est-ce?

La première fois que je suis venu en Allemagne, c’était avec des Anglais qui avaient beaucoup d’a priori sur les Allemands ( ils vivent de bières, de choux et de saucisses ). Dans un Biergarten bien rempli, nous avions trouvé

Berlin me manque

Heimweh

Heimweh – Berlin me manque, mon amoureuse me manque. On a été confiné un mois en Catalogne où nous étions partis travailler. Au début c’était gérable, puis devant l’ambiance insupportable créée par les Mossos (police catalane) et par Quim Torra,

1er-mai-a-Kreuzberg A berlin - Photo copyright Didier Laget

Le Premier mai à Berlin

Pour le premier mai, Berlin est à la fois une ville éxaspérante et géniale, c’est le dosage qui varie et qui fait que depuis cinq/six ans, je quitte Berlin pour aller au bord d’un lac, le temps que tous les