#berlingegencorona

Berlingegencorona : Der erhobene Zeigefinger für alle ohne maske
En pleine pandémie du Covid, une mamie de Berlin lance un message fort à l’encontre de ceux qui ne portent pas de masque.

L’accroche qui se traduit par « Un doigt pour ceux qui ne portent pas de masque » m’évoque le titre Prohibition de Brigitte Fontaine (Je suis vieille et je vous encule). Comme quoi les papis et mamies dont Jean Castex voulait qu’ils évitent d’aller chercher les enfants à l’école, ne sont pas morts, ni même grabataires.

Je trouvais très drôle cette campagne,#berlingegencorona, signée de la mairie de Berlin, mais ici comme en France, le sens de l’humour se perd et la ville dut l’arrêter, suite à une plainte de gens qui, ne pouvant pas porter de masque pour raison de santé, se sont sentis offensés.

Liberté. Egalité. Charité!

Liberté. Egalité. Charité
Gardons plutôt nos distances, sinon, nous nous retrouverons à l’Hôpital de la Charité

Tout seul à la maison? Bienvenue au club

Berlingegencorona
Plutôt que de respirer les postillons covidesque de danceurs en sueur, Berlin a mis en place une série d’évènements numériques, concerts classiques, lectures, performances et dance, ce dernier remplace Unitedwestream qui semble moribon ( lire Les clubs berlinois, chez vous ).

Oje, leb wohl, du kleine Maus!

Der Grüffelo mit mask
Une affiche que j’aime bien celle avec Le Grüffelo, son fils et die Kleine Maus…

Plus d’infos sur cette campagne.

Les infos sur le Coronavirus (Covid-19) à Berlin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Berlingegencorona

#berlingegencorona

En pleine pandémie du Covid, une mamie de Berlin lance un message fort à l’encontre de ceux qui ne portent pas de masque. L’accroche qui se traduit par « Un doigt pour ceux qui ne portent pas de masque » m’évoque le

Wim Wenders Werkschau

Wim Wenders en cadeau sur Das Erste

Das Erste nous fait un super cadeau. La chaîne de TV nous offre quasiment toute l’œuvre de Wim Wenders, ou en tout cas le meilleur de son œuvre cinématographique, à retrouver dans la médiathèque. Au total 28 films et des