#berlingegencorona

Berlingegencorona : Der erhobene Zeigefinger für alle ohne maske
En pleine pandémie du Covid, une mamie de Berlin lance un message fort à l’encontre de ceux qui ne portent pas de masque.

L’accroche qui se traduit par « Un doigt pour ceux qui ne portent pas de masque » m’évoque le titre Prohibition de Brigitte Fontaine (Je suis vieille et je vous encule). Comme quoi les papis et mamies dont Jean Castex voulait qu’ils évitent d’aller chercher les enfants à l’école, ne sont pas morts, ni même grabataires.

Je trouvais très drôle cette campagne,#berlingegencorona, signée de la mairie de Berlin, mais ici comme en France, le sens de l’humour se perd et la ville dut l’arrêter, suite à une plainte de gens qui, ne pouvant pas porter de masque pour raison de santé, se sont sentis offensés.

Liberté. Egalité. Charité!

Liberté. Egalité. Charité
Gardons plutôt nos distances, sinon, nous nous retrouverons à l’Hôpital de la Charité

Tout seul à la maison? Bienvenue au club

Berlingegencorona
Plutôt que de respirer les postillons covidesque de danceurs en sueur, Berlin a mis en place une série d’évènements numériques, concerts classiques, lectures, performances et dance, ce dernier remplace Unitedwestream qui semble moribon ( lire Les clubs berlinois, chez vous ).

Oje, leb wohl, du kleine Maus!

Der Grüffelo mit mask
Une affiche que j’aime bien celle avec Le Grüffelo, son fils et die Kleine Maus…

Plus d’infos sur cette campagne.

Les infos sur le Coronavirus (Covid-19) à Berlin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ampelmann en Catalogne

Ampelmann et l’Alt Empordà

Je suis actuellement à l’extrême sud de Berlin, dans une région qui s’appelle l’Alt Empordà, c’est tellement au sud de Berlin, que ce n’est plus l’Allemagne, c’est même carrément au nord de l’Espagne, région où je suis car l’hiver y

Arc en ciel sur la Berlinisch Galerie

Pluie d’arcs en ciels sur Berlin

Depuis quelques semaines des arcs en ciels fleurissent à travers l’Allemagne, que ce soit des drapeaux près de l’église Heilig-Kreuz-Kirche à Kreuzberg, une vieille pub pour Coca sur le toit de la Spitteleck-Hochhaus qui a été détournée, d’autres drapeaux sur

Cité Radieuse à Berlin - Photo Didier Laget

la Cité radieuse irradie toujours, surtout l’été

Berlin est quasi-vide, pas à cause du virus, mais à cause des vacances, j’en profite. Je suis retourné voir la Cité radieuse. Ici on l’appelle aussi, Le Corbusierhaus, Corbusierhaus Berlin ou Wohnmaschine. C’était tranquille. J’ai pris une photo, c’est ma

Cami Stone par Carola Neher - photo Berlinische Galerie

Portraits de femmes à la Berlinische Gallerie

Il vous reste deux jours pour voir une expo magnifique à la Berlinische Galerie : Schau mich an! portraits de femmes des années 20. 24 œuvres qui mettent en lumière (c’est le cas de le dire) différentes pratiques de la