Berlinale: Street Food

berlinale-street-food Photo Didier Laget

Cette année, une partie des stands du Markthalle IX est au coeur de la Berlinale. Six food trucks qui offrent au cinéphile affamé de quoi le rassasier. Enfin en principe.

Ça va des kässpatzen schwabe vendus dans une caravane de l’ex RDA de Heissen Hobel aux sandwichs très carnivores de Big Stuff Smoked Barbecue en passant par les Ramyeons coréennes de Mr Susan et les Arepas sud américains de Maria Maria Arepas.

berlinale-street-food Photo Didier Laget

J’ai jeté mon dévolu sur des Arepas au nom rigolo: I love Pumkins (6€) et j’ai reçu dans une petite pochette en papier une sorte d’épaisse crèpe de maïs farcie de féta, épinards, graines de tournesols et d’une sauce citron-chili-menthe qui avait dû être oubliée tant la fadeur de cet arepas était grande. L’ingrédient principale était une de purée de citrouille, fade aussi, qui plutôt que de satisfaire mes papilles décida de détremper la crèpe puis de saturer la pochette en papier, pour se jeter entre mes pieds, tandis que la féta totalement sèche déprimée, se mettait en boules qui rejoinrent la citrouille. Seul intêret du stand donc, la gentillesse et la bonne ambiance. C’est un peu léger pour 6€.

berlinale-street-food Photo Didier Laget

Si j’y retourne, j’essaye les Ramyeons, copieux et bien chauds (7€), et si j’ai la patience de faire la queue, vu le succès de Big Stuff, un Pull pork sandwich (6,50€) ou un Dirty south sandwich (8,50€)

berlinale-street-food Photo Didier Laget

Pour fini, très bon espresso (1,40€) au Café 9.

berlinale-street-food Photo Didier Laget

Une réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cité radieuse à Berlin - photo Didier Laget

la Cité radieuse irradie toujours, surtout l’été

Berlin est quasi-vide, pas à cause du virus, mais à cause des vacances, j’en profite. Je suis retourné voir la Cité radieuse. Ici on l’appelle aussi, Le Corbusierhaus, Corbusierhaus Berlin ou Wohnmaschine. C’était tranquille. J’ai pris une photo, c’est ma

Cami Stone par Carola Neher - photo Berlinische Galerie

Portraits de femmes à la Berlinische Gallerie

Il vous reste deux jours pour voir une expo magnifique à la Berlinische Galerie : Schau mich an! portraits de femmes des années 20. 24 œuvres qui mettent en lumière (c’est le cas de le dire) différentes pratiques de la

Tiny planet - Berlin L’Astronaut Cosmonaut

Tiny planet Berlin

La pandémie m’a bien impacté, psychologiquement, mais aussi professionnellement, annulation d’expos, publication de livre reportée. Alors pour compenser cette chute de mes revenus, j’ai commencé une nouvelle activité, et dommages collatéraux de celle-ci voici quelques Tiny Planet de Berlin vide,