They have names

They Have Names - Photo Daniel Sonnentag
They Have Names – Photo Daniel Sonnentag
Breitscheidplatz. Tous a été dit, à tort ou a raison. Tous les sentiments se sont exprimés. Pour luter contre la haine, il y a un très beau projet qui s’appelle “They have names”. Un peu plus de 600 réfugiés vivent dans l’ICC, Le photographe/vidéaste Daniel Sonnentag, et Penny et Saede Eifrig ont décidé de mettre des noms sur les visages sur ces enfants qui viennent d’Irak, de Syrie, d’Afghanistan ou d’Iran. Sur la photo qui ouvre ce billet, Aya est à gauche, Ruqaya, à droite.

Daniel Sonnentag a aussi publié un film, “Tanz mit Klasse”, sur les cours de danse donnés par le Berliner Staatsballett à ces mêmes réfugiés. Regardez.

Une réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Da Hotel, bar in Berlin Photo Didier Laget

Das Hotel ferme

Das Hotel, le plus beau bar du monde, le bar de Berlin le plus joyeux, le plus éclectique, le plus ibérique, le plus botaniuqe, le bar le plus drôle… Ferme! J’aurais tant aimé y boire un dernier verre de Cava

feu d'artfice du nouvel an à Berlin

Feu d’artifice du nouvel an à Berlin en 2020

Pas de feu d’artifice à la porte de Brandenburg, à l’Europa-Center à Charlottenburg ou à la Zitadelle Spandau et vous habitez dans une des 56 Böllerverbotszonen de Berlin. Pas de panique, je vous offre 4 feux d’artifice du nouvel an