They have names

They Have Names - Photo Daniel Sonnentag
They Have Names – Photo Daniel Sonnentag
Breitscheidplatz. Tous a été dit, à tort ou a raison. Tous les sentiments se sont exprimés. Pour luter contre la haine, il y a un très beau projet qui s’appelle “They have names”. Un peu plus de 600 réfugiés vivent dans l’ICC, Le photographe/vidéaste Daniel Sonnentag, et Penny et Saede Eifrig ont décidé de mettre des noms sur les visages sur ces enfants qui viennent d’Irak, de Syrie, d’Afghanistan ou d’Iran. Sur la photo qui ouvre ce billet, Aya est à gauche, Ruqaya, à droite.

Daniel Sonnentag a aussi publié un film, “Tanz mit Klasse”, sur les cours de danse donnés par le Berliner Staatsballett à ces mêmes réfugiés. Regardez.

Une réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Wim Wenders Werkschau

Wim Wenders en cadeau sur Das Erste

Das Erste nous fait un super cadeau. La chaîne de TV nous offre quasiment toute l’œuvre de Wim Wenders, ou en tout cas le meilleur de son œuvre cinématographique, à retrouver dans la médiathèque. Au total 28 films et des

Kiba en kit - photo Didier Laget

Le Kiba qu’est-ce?

La première fois que je suis venu en Allemagne, c’était avec des Anglais qui avaient beaucoup d’a priori sur les Allemands ( ils vivent de bières, de choux et de saucisses ). Dans un Biergarten bien rempli, nous avions trouvé