Sans Souci l’hiver

sans-souci-postdam-A berlin - Photo copyright Didier Laget
On est allé à Postdam. Il faisait un froid de canard. Direction Sans Souci, le château de Postdam. On est accueilli à la porte par Mozart, en tenue d’époque (petit collant, moumoute poudrée…) il joue de la flûte avec ses doigts gourds et en claquant des dents. Essayez, vous verrez ce n’est pas facile. Par solidarité, les visiteurs lui donnent une pièce.


Le château est superbe, l’église et les palais toscans aussi. Équilibre. Le parc est magnifique, mais c’est l’hiver et les fleurs, feuilles et autres éléments décoratifs d’un parc de cette classe ont migré vers le sud. Les choses plus lourdes comme les nombreuses statues qui se dressent autour des fontaines ou au carrefour des allées sont restées dans le nord, mais sont protégée du gel par de petites cabanes en bois gris et c’est bien dommage.
sans-souci-postdam-A berlin - Photo copyright Didier Laget
Donc, à mon avis, il vaut mieux visiter Sans Souci l’été si on aime la foule, au printemps ou à l’automne si on aime les fleurs, les feuilles et les statues et en hiver si on aime les canards.
Pourquoi parle-t-on d’un froid de canard ou d’un temps de chien ? Ou d’un temps de cochon ? Pourtant, tout est bon dans le cochon… Et qui n’aime pas les animaux n’aime pas les gens. Pourquoi pleut-il des chats et des chiens en Angleterre et pas en France ou à Berlin? Toutes ces questions météorologiques… Mais là je m’égare.

Une réponse

  1. Bonjour!
    je voulais mettre un chouette lien sur Berlin à partir de mon blog, et je mets le vôtre!
    bon temps à Berlin!
    So

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Wim Wenders Werkschau

Wim Wenders en cadeau sur Das Erste

Das Erste nous fait un super cadeau. La chaîne de TV nous offre quasiment toute l’œuvre de Wim Wenders, ou en tout cas le meilleur de son œuvre cinématographique, à retrouver dans la médiathèque. Au total 28 films et des

Kiba en kit - photo Didier Laget

Le Kiba qu’est-ce?

La première fois que je suis venu en Allemagne, c’était avec des Anglais qui avaient beaucoup d’a priori sur les Allemands ( ils vivent de bières, de choux et de saucisses ). Dans un Biergarten bien rempli, nous avions trouvé

Berlin me manque

Heimweh

Heimweh – Berlin me manque, mon amoureuse me manque. On a été confiné un mois en Catalogne où nous étions partis travailler. Au début c’était gérable, puis devant l’ambiance insupportable créée par les Mossos (police catalane) et par Quim Torra,