Restaurant Weinhaus Hoff dans Kreuzberg

Restaurant-Weinhaus-Hoff
Il faut pédaler longtemps pour arriver au Weinhaus Hoff, un restaurant en plein coeur de Kreuzberg 36. Une petite terrasse et 7 ou 8 tables à l’intérieur. Spécialisé dans la cuisine souabe (Schwäben, c’est à dire de la région entre Stuttgart, Munich et la Suisse) c’est aussi un bar à vin. Le propriétaire a d’ailleurs planté une petite vigne sur le trottoir. C’est une excellente adresse pour découvrir les vins allemands si comme moi, des vins allemands vous ne connaissez que les vins… alsaciens.

Malheureusement, Weinhaus Hoff est désormais fermé 🙁


La spécialité de la région est une grosse raviole ( Maultaschen ), elle est accommodée de différentes manières, farcie de viande ou de légumes et accompagnées de sauce au fromage ou d’un bouillon de boeuf. Sur la carte d’hiver J’ai essayé les Schwarze Maultaschen, à la farce de saumon au Riesling accompagné de sauce au homard et une mousse de choux de bruxelle (5,70€). La préparation est un peu fade, c’est dommage, car si le cuisinier osait un peu ce serait excellent. Puis j’ai choisi des kassler accompagnés de Schupfnudeln et de choucroute. (4,80€) Je crois qu’avant ce jour, je n’avais jamais mangé de choucroute. Celle-ci était légère parfumée avec des graines de cumins, un délice. J’ai trouvé les Schupfnudeln fades, encore une fois, mais il est vrai qu’avec le Kassler, ça le faisait bien, comme dirait un kreuzbergois.
Pas de doute concernant les vins, le patron connaît son affaire. Il a choisi pour nous, un vin de la région du Palatinat Rhénan, un Weisser Burgender blanc. Sec et dense, son parfum est craquant comme de fines tuiles de nougat noir et le goût à quelque chose des ours en gélatine. 3,60€ les 20 cl, un plaisir à bon prix. On a voulu essayer aussi un vin rouge. Un Spätburgunder sec de la région de Baden ( 3,70€ les 20cl ). Là aussi, une découverte, rond et désaltérant, il a aussi quelque chose des nounours Haribo (les oranges).
La cadre est simple, des dizaines de bouteilles et de caisses de bouteilles garnissent les murs. Jazz discret dans l’air et service accueillant. La carte est très variée, (bouillon de sanglier aux cèpes et au calvados, brochettes à la sauce à la bière brune et Spätzle, plats végétariens) mais je pense que le point fort du Weinhaus Hoff, c’est le vin, ceci dit avec un nom pareil, c’est pas étonnant. On peut acheter des bouteilles.
Weinhaus Hoff
Reichenberger str.116
0999 Berlin
Tel : +49(0)30.61 28 40 80

2 réponses

  1. as tu deja gouté de l’eiswein c est un vin allemand blanc tres licoreu les grappes sont recoltées lorsque le raisin a ete enrobé de glace un delice mais c est tres rare j’en trouve entre treves et le luxembourg en plus ca fait 2ans qu il y a pas de production (pas d’hiver assez froid)tu peux en trouver chez rewe(j en ai trouver a cologne pas cher mais il n ai pas aussi bon que las autres que j’ai)
    sinon j ai un bordeau grand cru de 1975 qui m’attend dans ma cave a vin
    un verre didier?????

  2. l´alsace c´est pas allemaaaaaand!! bru!!
    Je sais bien que c´est pour rigoler mais qd ma monitrice de colo me sort « ah! tu viens d´alsace! qu´est ce que tu parles bien francais! »
    Ce qui a 8 ans me retourne, je ne peux m´empecher de me dire « siiiic! »
    😀

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cité radieuse à Berlin - photo Didier Laget

la Cité radieuse irradie toujours, surtout l’été

Berlin est quasi-vide, pas à cause du virus, mais à cause des vacances, j’en profite. Je suis retourné voir la Cité radieuse. Ici on l’appelle aussi, Le Corbusierhaus, Corbusierhaus Berlin ou Wohnmaschine. C’était tranquille. J’ai pris une photo, c’est ma

Cami Stone par Carola Neher - photo Berlinische Galerie

Portraits de femmes à la Berlinische Gallerie

Il vous reste deux jours pour voir une expo magnifique à la Berlinische Galerie : Schau mich an! portraits de femmes des années 20. 24 œuvres qui mettent en lumière (c’est le cas de le dire) différentes pratiques de la

Tiny planet - Berlin L’Astronaut Cosmonaut

Tiny planet Berlin

La pandémie m’a bien impacté, psychologiquement, mais aussi professionnellement, annulation d’expos, publication de livre reportée. Alors pour compenser cette chute de mes revenus, j’ai commencé une nouvelle activité, et dommages collatéraux de celle-ci voici quelques Tiny Planet de Berlin vide,