Les poubelles de Berlin

poubelles A berlin - Photo copyright Didier Laget
Si je dis que j’ai de l’affection pour les poubelles de Berlin, je vais passer pour un fou.


poubelles A berlin - Photo copyright Didier Laget J’ai de l’affection pour les poubelles de Berlin. Elles me font sourire. La fonction génère la forme et leur forme génère le sourire. Même quand elles sont simples, sans les accroches publicitaires qu’on y trouve imprimées. Un peu bancales, oranges, vertes, grises. Couvertes de goudron et de plumes. Parfois le fond a explosé et à leur pied une montagne de boîtes de pizza, de journaux et de Tageskarte AB se dresse. Taguée, graffée, scotchée, détournée, la poubelle berlinoise rayonne. Elle devrait être ajoutée au patrimoine mondial de l’humanité.
Ainsi que les boîtes à lettres jaunes, les bornes de Taxi beige, les pèses-personnes dans l’U-Bahn…
poubelles A berlin - Photo copyright Didier Laget

poubelles A berlin - Photo copyright Didier Laget
poubelles A berlin - Photo copyright Didier Laget

6 réponses

  1. Ah ça, tu as bien raison d’écrire cette ode aux poubelles berlinoises, moi-même je les prends souvent en photo! Je viens d’en poster deux sur mon blog! 🙂

  2. il y en a partout – un exemple à suivre pour d’autre villes du monde qui se targuent d’avoir un mobilier d’urbanisme ultra moderne…
    berlin über alles.

  3. Moi aussi j’ai pris en photo celle qui est « déguisée » en policier.
    « Ihre Papiere, bitte! »
    Les Berlinois nous prennent-ils pour des fous d’ainsi photographier leurs poubelles ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ampelmann en Catalogne

Ampelmann et l’Alt Empordà

Je suis actuellement à l’extrême sud de Berlin, dans une région qui s’appelle l’Alt Empordà, c’est tellement au sud de Berlin, que ce n’est plus l’Allemagne, c’est même carrément au nord de l’Espagne, région où je suis car l’hiver y

Arc en ciel sur la Berlinisch Galerie

Pluie d’arcs en ciels sur Berlin

Depuis quelques semaines des arcs en ciels fleurissent à travers l’Allemagne, que ce soit des drapeaux près de l’église Heilig-Kreuz-Kirche à Kreuzberg, une vieille pub pour Coca sur le toit de la Spitteleck-Hochhaus qui a été détournée, d’autres drapeaux sur

Cité Radieuse à Berlin - Photo Didier Laget

la Cité radieuse irradie toujours, surtout l’été

Berlin est quasi-vide, pas à cause du virus, mais à cause des vacances, j’en profite. Je suis retourné voir la Cité radieuse. Ici on l’appelle aussi, Le Corbusierhaus, Corbusierhaus Berlin ou Wohnmaschine. C’était tranquille. J’ai pris une photo, c’est ma

Cami Stone par Carola Neher - photo Berlinische Galerie

Portraits de femmes à la Berlinische Gallerie

Il vous reste deux jours pour voir une expo magnifique à la Berlinische Galerie : Schau mich an! portraits de femmes des années 20. 24 œuvres qui mettent en lumière (c’est le cas de le dire) différentes pratiques de la