Photos à la Berlinische Galerie

Berlinische-Galerie A berlin - Photo copyright Didier Laget Si toutes les expositions sont de cette qualité, je n’aurai pas assez de temps pour voir les 130 autres, qui sont organisées à Berlin, dans le cadre du Mois européen de la photo.


Berlinische-Galerie A berlin - Photo copyright Didier Laget À commencer par de gigantesques panoramas de Berlin en noir et Blanc, qui à eux seuls justifient la visite.
Le travail d’Ori Gersht qu’il faut avoir la patience de regarder jusqu’au bout, mais qui justifie à lui seul la visite. Il faut attendre, car dans son cas, la photo s’est métamorphosée en vidéo.
C’est aussi le cas, avec Peter Aerschmann, dont les saynètes ont quelque chose d’enfantin et d’hypnotique, enfentinohypnotiques ou hypnoticoenfentines mais qui justifient à elles seules la visite.
À noter que pour un vernissage avec discours, l’ambiance était plutôt cool, je n’entendis pas d' »au niveau du vécu » ou de « sa relecture freudienne d’un symbole lacanien », il n’y a bien que mois qui ai parlé d’hypnoticoenfentinisme. Quel intello je suis.

Jusqu’au 30 novembre 2008 et c’est 2 euros le lundi !
Berlinische Galerie
Alte Jakobstraße 124-128
10969 Berlin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cité radieuse à Berlin - photo Didier Laget

la Cité radieuse irradie toujours, surtout l’été

Berlin est quasi-vide, pas à cause du virus, mais à cause des vacances, j’en profite. Je suis retourné voir la Cité radieuse. Ici on l’appelle aussi, Le Corbusierhaus, Corbusierhaus Berlin ou Wohnmaschine. C’était tranquille. J’ai pris une photo, c’est ma

Cami Stone par Carola Neher - photo Berlinische Galerie

Portraits de femmes à la Berlinische Gallerie

Il vous reste deux jours pour voir une expo magnifique à la Berlinische Galerie : Schau mich an! portraits de femmes des années 20. 24 œuvres qui mettent en lumière (c’est le cas de le dire) différentes pratiques de la

Tiny planet - Berlin L’Astronaut Cosmonaut

Tiny planet Berlin

La pandémie m’a bien impacté, psychologiquement, mais aussi professionnellement, annulation d’expos, publication de livre reportée. Alors pour compenser cette chute de mes revenus, j’ai commencé une nouvelle activité, et dommages collatéraux de celle-ci voici quelques Tiny Planet de Berlin vide,