Photos à la Berlinische Galerie

Berlinische-Galerie A berlin - Photo copyright Didier Laget Si toutes les expositions sont de cette qualité, je n’aurai pas assez de temps pour voir les 130 autres, qui sont organisées à Berlin, dans le cadre du Mois européen de la photo.


Berlinische-Galerie A berlin - Photo copyright Didier Laget À commencer par de gigantesques panoramas de Berlin en noir et Blanc, qui à eux seuls justifient la visite.
Le travail d’Ori Gersht qu’il faut avoir la patience de regarder jusqu’au bout, mais qui justifie à lui seul la visite. Il faut attendre, car dans son cas, la photo s’est métamorphosée en vidéo.
C’est aussi le cas, avec Peter Aerschmann, dont les saynètes ont quelque chose d’enfantin et d’hypnotique, enfentinohypnotiques ou hypnoticoenfentines mais qui justifient à elles seules la visite.
À noter que pour un vernissage avec discours, l’ambiance était plutôt cool, je n’entendis pas d' »au niveau du vécu » ou de « sa relecture freudienne d’un symbole lacanien », il n’y a bien que mois qui ai parlé d’hypnoticoenfentinisme. Quel intello je suis.

Jusqu’au 30 novembre 2008 et c’est 2 euros le lundi !
Berlinische Galerie
Alte Jakobstraße 124-128
10969 Berlin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

feu d'artfice du nouvel an à Berlin

Feu d’artifice du nouvel an à Berlin en 2020

Pas de feu d’artifice à la porte de Brandenburg, à l’Europa-Center à Charlottenburg ou à la Zitadelle Spandau et vous habitez dans une des 56 Böllerverbotszonen de Berlin. Pas de panique, je vous offre 4 feux d’artifice du nouvel an

photos de Berlin en 2020

Photos de Berlin en 2020

Dans quelques heures on passe en en 2021, et c’est pas plus mal. Sur ce blog, je n’ai publié que 25 billets, c’est peu, mais je suis certain que 2021 sera bien mieux, pour commencer, les réseaux sociaux ne seront

La tour de TV de Berlin du mois de novembre 2020

La tour de TV de novembre 2020

La tour de TV de novembre, je l’ai trouvé sur une affiche collée à l’entrée d’une école de Kreuzberg. À côté de moi une maman essayait d’expliquer à son petit enfant, qui ne s’y intéressait déjà plus, trop occupé avec