Pendant la durée des travaux - Photo Didier Laget

Pendant la durée des travaux

De Kreuzberg à Neukölln, ou Wedding, on rénove, déblaye, nettoie, évacue, casse, échafaude, on perce, brouette, entasse, peint. Une fine poudre blanche flotte dans l’air.

Le pont - Photo Didier Laget

Le pont

Ce pont est tellement large qu’on se croirait dans un tunnel. Il y fait froid, il y fait nuit tout le temps, régulièrement les trains

Neukölln

Une rue en août à Neukölln

J’ai pris cette photo à la volée, dans Neukölln que je traversais en biais sur mon vélo, un lundi d’août 2016 sombre et orageux. Le

Taubenstrasse - Photo Didier Laget

La Taubenstraße est vide

Je me souviens de la Whispering Gallery, dans la cathédrale St Paul à Londres, j’avais 14 ans, je visitais Londres avec mon école quand le

Deux Parasols - Photo Didier Laget

Les deux parasols

Deux parasols s’aimaient d’amour tendre. L’un d’eux s’ennuyant sur le balcon Fut assez fou pour entreprendre Un voyage en lointain pays. L’autre lui dit :

Warschauer Straße - Photo Didier Laget

Warschauer straße

Warschauer straße, en voyant l’ombre, il doit être 13:00. 12 arbres – des baobabs? – dépassent de la gare du métro. 2 hommes remontent la

Total Ausverfauf - Photo Didier Laget

Total Ausverkauf

Total Ausverkauf, wir schliessen. Le Galeria Kaufhauf de l’Hermann-Stöhr-Platz ferme.

Campanule neukoelln - Photo Didier Laget

Une campanule s’allume

Ce n’était pas un lundi. Il faisait nuit. J’attendais un ami au pied de son immeuble à Neukölln, quand une campanule s’alluma. 11 avril 2017,

Sur le quai - - Photo Didier Laget

Sur le quai. Bien rangé.

J’aime quand tout est bien rangé. Les petits rectangles rouges, les blancs. Pas un carreau de verre n’est cassé, 28 à gauche, 28 à droite.

Vu du train - Photo Didier Laget

Où vat-elle?

Dans le Brandebourg, au nord de Berlin. Le train régional dépasse des lacs, dérange des forêts, traverse des plaines et des villages. Des gares. Vides.

Tempelhofer Feld le soir - Photo Didier Laget

Tempelhofer Feld les soirs d’hiver

Parfois les journées sont trop courtes à Berlin, surtout l’hiver. Surtout quand il neige. Surtout quand le vent, venu tout droit de Sibérie, balaye Tempelhofer