Le pont

Le pont - Photo Didier Laget
Ce pont est tellement large qu’on se croirait dans un tunnel. Il y fait froid, il y fait nuit tout le temps, régulièrement les trains qui passent au dessus font trembler le sol et tomber du plafond une fine poussière. On entend les scooters ou les voitures bien avant qu’elles n’arrivent et bien après qu’elles ont traversé. Ça sent la graisse, la poussière, l’urine, les champignons, la mousse.

Des matelas sont posés à même le sol des trottoirs, et sur ces matelas des gens dorment, entourés de sacs plastiques, de caddies, de tout un bric-à-brac indéfinissable dans l’obscurité.

Je n’ai pas osé en faire ma photo du lundi qui du coup est très superficielle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Berlingegencorona

#berlingegencorona

En pleine pandémie du Covid, une mamie de Berlin lance un message fort à l’encontre de ceux qui ne portent pas de masque. L’accroche qui se traduit par « Un doigt pour ceux qui ne portent pas de masque » m’évoque le

Wim Wenders Werkschau

Wim Wenders en cadeau sur Das Erste

Das Erste nous fait un super cadeau. La chaîne de TV nous offre quasiment toute l’œuvre de Wim Wenders, ou en tout cas le meilleur de son œuvre cinématographique, à retrouver dans la médiathèque. Au total 28 films et des