Pavot et massepain sont dans un yaourt

Yaourt au pavot et massepainJe me souvenais des images de Tintin fumant de l’opium dans Le Lotus bleu, c’est pourquoi je fus très surpris en arrivant à Berlin de trouver des graines de pavots partout, enfin surtout dans les pâtisseries. Pour comprendre la phrase qui suit je dois dire aux non-germanistes, que pavot se dit Mohn. Donc j’ai mangé des Mohn-Streusel Torte, des Mohn-Schmand Kuchen, des Quark-Mohn-Kuchen (avec ou sans Birnen), des Mohn-Zwetschgen Kuchen, des Cheesecake avec Mohn mais aussi du Weißbrot mit Mohn, des Mohnbrötchen de toutes formes et des Laugenbrötchen mit Mohn. C’est bon, et bien sûr très sain 🙂

Je me souvenais de Panoramix ajoutant du massepain à sa potion magique dans Astérix et les Goths, mais je n’avais pas imaginé que le massepain était aussi présent dans l’alimentation allemande, surtout entre la St Nicolas et Noël. J’en ai mangé dans les Stollen, mais surtout, je connais toutes les confiseries au Massepain de Niederegger, l’énorme Marzipan Schwarzbrot de 300g, les Klassiker Zartbitte, les Marzipan Kartoffel et autres Mazipan Herzen. Pour les non-germanistes, massepain se dit Marzipan, c’est très bon, mais un peu sucré quand même.

Il y’a quelques jours dans mon Supermarkt, je découvre des pots de yaourt avec des graines de pavots du massepain et j’en mange des quantités phénoménales tellement c’est bon, c’est LE yaourt de noël, c’est très sain, à cause des graines de pavot et du lait et.. sucré à cause du massepain. Mais c’est bon. Mangez-en.

Et c’est très très bon pour la santé, à cause des amandes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Evolution Covid-19 à BerlinPhoto Didier Laget

S’informer sur le Covid-19 à Berlin

Voici une liste de sources fiables concernant la situation de la pendémie de coronavirus à Berlin. Je sais bien qu’en ce moment,la méfiance est à la mode, et que la notion de fiabilité sera discutée, mais je fais, malgré tout,

Mon Berlin - Bernard THomasson

Bernard Thomasson offre son Berlin

Chers amis berlinois francophones autoconfinés. Je vous écris de mon confinement perso, pour vous annoncer une bonne nouvelle qui vous changera de Netflix. Bernard Thomasson, gastronome et écrivain ou écrivain gastronome, a décidé de nous faire cadeau de son livre

save-club-culture-berlin

Les clubs berlinois, chez vous.

Pour soutenir les clubs berlinois et ne pas sombrer dans la déprime, connectez-vous à unitedwestream.berlin, et dansez jusqu’au bout du virus. Pour 10, 20, ou 30 Euros par mois, vous rentrez au Berghain sans faire la queue, vous shakez vos

Le Covid à Berlin, Photo Didier Laget

Covid-19 à Berlin

Je n’aurai jamais imaginé vivre une crise pareille, le coup du Coronavirus qui menace la planète, c’est tellement énorme que beaucoup n’y croient pas et disent beaucoup de conneries, sans doute parce qu’ils ont trop bingé, se tapant à la