Merci

A berlin - Photo copyright Didier Laget
C’était notre première lecture à trois voix, ma première lecture en allemand et aussi notre dernier roman. Nous étions un peu nerveux en voyant que l’event Facebook restait désespérément inactif. Alors quelle surprise en voyant la salle se remplir (un record d’après la libraire). Dans le publique des visages connus et d’autres dont j’apprenais plus tard qu’ils étaient des lecteurs de ce blog.


Après 45 minutes de lecture et un verre de Sekt, on a fait de nouvelles rencontres, rien que pour ça, c’était bien. On refera cette expérience rapidement, sans doute en Janvier, à Berlin Zehlendorf où se déroule une grande partie de notre polar.
Merci.
Et merci aussi à ceux qui nous ont aidé en diffusant l’info, en prêtant micros, ampli et autres table de mixage.
P.S.
Pardonnez la photo prise avec un iPhone, dans le feu de l’action et dans l’obscurité qui sied à la lecture d’un roman dans lequel un ignoble criminel…

2 réponses

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Kiba en kit - photo Didier Laget

Le Kiba qu’est-ce?

La première fois que je suis venu en Allemagne, c’était avec des Anglais qui avaient beaucoup d’a priori sur les Allemands ( ils vivent de bières, de choux et de saucisses ). Dans un Biergarten bien rempli, nous avions trouvé

Berlin me manque

Heimweh

Heimweh – Berlin me manque, mon amoureuse me manque. On a été confiné un mois en Catalogne où nous étions partis travailler. Au début c’était gérable, puis devant l’ambiance insupportable créée par les Mossos (police catalane) et par Quim Torra,

1er-mai-a-Kreuzberg A berlin - Photo copyright Didier Laget

Le Premier mai à Berlin

Pour le premier mai, Berlin est à la fois une ville éxaspérante et géniale, c’est le dosage qui varie et qui fait que depuis cinq/six ans, je quitte Berlin pour aller au bord d’un lac, le temps que tous les