Bad liver

boutique-de-scooters- A berlin - Photo copyright Didier Laget
– Vous vous souvenez de mon ami rédacteur plein de mauvaise fois, à qui j’ai demandé pourquoi il n’est jamais venu me voir à Berlin?
– Ouiiiiiiiiiiii!
– Voici sa troisième réponse.

Si je ne suis pas encore venu te voir à Berlin, c’est que mon Anglais est très mauvais. Tu ouvriras des yeux ronds et ne manqueras pas de me rappeler que les Allemands parlent Allemand. Ce à quoi je répondrai que je ne parle pas un mot d’Allemand non plus, à part peut-être « kartoffel » ou « Hallo », ce qui va limiter la portée de mes conversations avec tes amis berlinois, et mes commandes au restaurant. De toute façon, tu avoues toi-même sur ton blog que ton Allemand, malgré les années de pratique, demeure encore très approximatif, et je sais qu’avec ta compagne et ton entourage, tu t’exprimes exclusivement dans la langue de Shakespeare. Pour ma part, je suis rédacteur, pas traducteur. Donc, je prends des cours d’Anglais, et j’arrive.

Sa deuxième réponse est ici.
Comme je n’avais rien pour illustrer son billet, j’ai choisi cette photo d’une boutique de Vespa de Prenzlauer Berg, maintenant disparue. Il aime bien les scooters, ça lui fera plaisir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le sol de la Mainzer Straße

Mainzer Straße – Le sol

Je parie que vous ne regardez même plus le sol de la Mainzer Straße. Moi si. Pour en savoir plus sur le Corona, lisez Tout sur le COVID de Berlin.

Berlingegencorona

#berlingegencorona

En pleine pandémie du Covid, une mamie de Berlin lance un message fort à l’encontre de ceux qui ne portent pas de masque. L’accroche qui se traduit par « Un doigt pour ceux qui ne portent pas de masque » m’évoque le