Mangez des fruits

esst-obst A berlin - Photo copyright Didier Laget J’aime bien cette accroche. Pas de « plus produit ». Pas de promesse. Pas de grand concours, juste : Mangez des fruits. Ça s’adresse à tous le monde. Pas de cible, pas de segmentation, pas de niche. Ils auraient pu ajouter « C’est bon » : Mangez des fruits, c’est bon. Même pas. Quand au packaging, n’en parlons pas. Il emballe, c’est tout. Esst Obst!

5 réponses

  1. Bonjour, je decouvre ton blog, il est tres simpa et je suis sincere ^^
    Voila je vais a berlin en mars prochain avec des amis, et nous voudrions faire des truc un peu original. Sacahnt que nous n’avons que 16 ans :s (mais que nous parlons {tres} bien anglais ) ! voila connais tu des sites ou des ectivitées ou lieux originaux sont proposés, plus c’est original plus nous aimons ! merci d’avance
    Hallykse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ampelmann en Catalogne

Ampelmann et l’Alt Empordà

Je suis actuellement à l’extrême sud de Berlin, dans une région qui s’appelle l’Alt Empordà, c’est tellement au sud de Berlin, que ce n’est plus l’Allemagne, c’est même carrément au nord de l’Espagne, région où je suis car l’hiver y

Arc en ciel sur la Berlinisch Galerie

Pluie d’arcs en ciels sur Berlin

Depuis quelques semaines des arcs en ciels fleurissent à travers l’Allemagne, que ce soit des drapeaux près de l’église Heilig-Kreuz-Kirche à Kreuzberg, une vieille pub pour Coca sur le toit de la Spitteleck-Hochhaus qui a été détournée, d’autres drapeaux sur

Cité Radieuse à Berlin - Photo Didier Laget

la Cité radieuse irradie toujours, surtout l’été

Berlin est quasi-vide, pas à cause du virus, mais à cause des vacances, j’en profite. Je suis retourné voir la Cité radieuse. Ici on l’appelle aussi, Le Corbusierhaus, Corbusierhaus Berlin ou Wohnmaschine. C’était tranquille. J’ai pris une photo, c’est ma

Cami Stone par Carola Neher - photo Berlinische Galerie

Portraits de femmes à la Berlinische Gallerie

Il vous reste deux jours pour voir une expo magnifique à la Berlinische Galerie : Schau mich an! portraits de femmes des années 20. 24 œuvres qui mettent en lumière (c’est le cas de le dire) différentes pratiques de la