Leichtathletik in Fotographie

Leichtathletik-in-Fotographie A berlin - Photo copyright Didier Laget Pendant les championnats du monde d’athlétisme, l’Akademie der Künste présente « Leichtathletik in Fotographie ».


Une belle exposition de photos sur l’athlétisme, mais aussi sur l’évolution du corps du sportif, qui s’affine, s’allonge, se muscle, s’optimise et ne ressemble plus beaucoup à celui des premiers athlètes. C’est une exposition sur le rapport du photographe au sport. Grâce à la technique, zooms performants, photo à très grande vitesse, il s’éloigne de l’évènement, avec les cellules photoélectriques et autres capteurs, il ne presse même plus sur le déclencheur. Le photographe ne se rapproche du sportif que lorsqu’il est à terre, suite à une chute, une victoire ou une défaite. L’exposition et gratuite et se trouve sur Unter den Linden, en haut.

You may also like...

3 Responses

  1. JvH dit :

    Merci pour le tipp!

  2. Sophie dit :

    Superbe j’imagine qu’en novembre cette expo ne sera plus là tant pis, en tout cas un grand bravo à la télévision allemande qui propose une retransmission extraordinaire de ces mondiaux, qualité des images, prises de vues insolites je me régale chaque jour !

  3. nadja dit :

    J’ai vu cette expo cet été et elle est très belle effectivement. Y’avait aussi Gebreselassié dont tu m’avais gentiment laissé parler quand il avait gagné le marathon de Berlin. D’ailleurs, le marathon des Mondiaux a été magnifiquement retransmis à la télé avec de superbes vues d’hélico de Berlin. Pour la télé française, on a eu droit au cinéaste Victor Schlondorff comme consultant. Il nous a raconté des anecdotes comme par exemple le fait que le sol de l’Holocaust Mahnmal ne devait pas être constitué de galets au départ mais de sable pour mieux rendant cet aspect mouvant mais finalement ce n’était pas praticable pour les handicapés en fauteuils roulants . J’ai aussi appris qu’à Berlin aucun bâtiment d’habitation ne doit mesurer plus de 25 m de haut… Bref, c’était très chouette. Et puis, c’est marrant mais cette retransmission sportive a commencé par ces mots «franchement, y’a 20 ans, vous auriez imaginé ce marathon ? » Cette réunification, la fin de séparation si absurde, n’en finit décidément pas d’émouvoir… !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *