La Schwalbe des faubourgs

schwalbe-A berlin - Photo copyright Didier Laget
Les cartes postales de Berlin montrent le mur tagué (avec ou sans Rostropovitch), la tour de télévision, la porte de Brandebourg, L’ours de Berlin, éventuellement c’est aussi un autocollant, le Siegessaüle (l’ange des Ailes du Désir), le Reichstag ou une Trabant. Mais on voit jamais de Schwalbe.


schwalbe-A berlin - Photo copyright Didier Laget
Pourtant, ce drôle d’engin, mélange de grille-pain profilé et de Solex, est partout dans les rues. Je me souviens d’un matin très tôt, une Schwalbe qui descendait une rue du 17 juin vide en zigzaguant, son chauffeur portait un vieux casque en cuir et chantait à tue-tête. Vous voyez la scène du début de « Journal intime » de Nanni Moretti? C’était la même chose, remplacez Rome par Berlin et la Vespa par une Schwalbe.
schwalbe-A berlin - Photo copyright Didier Laget Une grise Schwalbe

Oui, Y’ en marre des Trabants, vive la Schwalbe.

3 réponses

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Arno à berlin - Photo copyright Didier Laget

Arno en concert à Berlin

J’ai vu Arno plusieur fois sur scène, nottament avec son groupe TC Matic, bluesy avec Charles et les Lulus et enfin lors d’un mémorable concert à Berlin en 2010 à la Kesselhaus. C’était vraiment génial. Arno est décédé il y

Ampelmann en Catalogne

Ampelmann et l’Alt Empordà

Je suis actuellement à l’extrême sud de Berlin, dans une région qui s’appelle l’Alt Empordà, c’est tellement au sud de Berlin, que ce n’est plus l’Allemagne, c’est même carrément au nord de l’Espagne, région où je suis car l’hiver y

Arc en ciel sur la Berlinisch Galerie

Pluie d’arcs en ciels sur Berlin

Depuis quelques semaines des arcs en ciels fleurissent à travers l’Allemagne, que ce soit des drapeaux près de l’église Heilig-Kreuz-Kirche à Kreuzberg, une vieille pub pour Coca sur le toit de la Spitteleck-Hochhaus qui a été détournée, d’autres drapeaux sur

Cité Radieuse à Berlin - Photo Didier Laget

la Cité radieuse irradie toujours, surtout l’été

Berlin est quasi-vide, pas à cause du virus, mais à cause des vacances, j’en profite. Je suis retourné voir la Cité radieuse. Ici on l’appelle aussi, Le Corbusierhaus, Corbusierhaus Berlin ou Wohnmaschine. C’était tranquille. J’ai pris une photo, c’est ma