Karneval der Kulturen

karneval-A berlin - Photo copyright Didier Laget
1 300 000 personnes se sont pressées sur le défilé de l’édition 2006 du carnaval pendant laquelle chacune des communautés de Berlin met en scène sa culture, dance, nourriture ou boissons, lors d’un grand défilé qui traverse Kreuzberg.


karneval-A berlin - Photo copyright Didier Laget
Le carnaval présentait des ballets thaïlandais, des musiciens de Gnawa marocain, du Kung Fu chinois, des écoles de samba brésiliennes très festives, mais aussi des Croates ou des danseuses du Spreewald plus folkloriques. On passait du spectacle de patronage un peu chétif aux méga scènes sur remorques de poids lourds avec sono à la mode « Love Parade ».
La préparation du parcours avait commencé 3 jours plus tôt et même si la pluie et le froid ont un peu gâché la fête, je n’ose imaginer combien de litres de bière et mojitos ont été engloutis, combien d’heures de sommeil se sont dissoutes dans les fêtes où les bals improvisés dans la rue, combien de kilos de nourritures plus ou moins exotiques (cela dépends de quel point de vu on se place) ont été dévorés. J’ai été très raisonnable !
A propos de Love Parade, elle est de retour cette année. Ca se passera le 15 juillet.

3 réponses

  1. bonjours,
    je profite d’avoir un berlinois d’adoption pour te demender un avis de locale. Voila en gros je suis étudiante en sociologie et je travaille sur la comparaison d’événemnts culturels dans plusieurs pays d’europe. Pour la france j’ai arrété mon choix sur Paris nuit blanche et lille 3000 pour l’allemagne j’étais intérréssé par le festival des cultures ou des lumières qu’en pense tu toi qui à vécu l’événement, lequel semble le plus fédérateur….?

  2. >Sarah, le festival des cultures durent plusieurs jours, mais il est le moment ou toutes les associations qui y participent montrent ce qu’elles ont préparé pendant l’année, la foule est importante, non seulement le long du défilé mais aussi aux nombreux stands et animations en relation avec l’évènement, on y va pour boire, manger,écouter,voir, discuter.
    Le festival des lumières est plus « consommateur ». Il attire pas mal de monde, mais je ne suis pas persuadé que les gens qui y assistent ont l’impression de partager quoi que ce soit. A part un « Oh » ou un « Ah! »

  3. et cette année!! 2007!c´est ce we!
    Je me maudit de ne pas encore avoir mis asez de coté pour m´acheter un apareil photo!!
    Je loupe chaque jours des occasions!…
    Rendez vous a Xberg!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Kiba en kit - photo Didier Laget

Le Kiba qu’est-ce?

La première fois que je suis venu en Allemagne, c’était avec des Anglais qui avaient beaucoup d’a priori sur les Allemands ( ils vivent de bières, de choux et de saucisses ). Dans un Biergarten bien rempli, nous avions trouvé

Berlin me manque

Heimweh

Heimweh – Berlin me manque, mon amoureuse me manque. On a été confiné un mois en Catalogne où nous étions partis travailler. Au début c’était gérable, puis devant l’ambiance insupportable créée par les Mossos (police catalane) et par Quim Torra,

1er-mai-a-Kreuzberg A berlin - Photo copyright Didier Laget

Le Premier mai à Berlin

Pour le premier mai, Berlin est à la fois une ville éxaspérante et géniale, c’est le dosage qui varie et qui fait que depuis cinq/six ans, je quitte Berlin pour aller au bord d’un lac, le temps que tous les