Expo photo de Gottfried Schenk à la Villa Oppenheim

Photo Gottfried SchenkLa Villa Oppenheim se trouve à quelques pas du château de Charlottenburg, une architecture très classique, à côté d’un petit parc magnifique et à l’écart du trafic touristique habituel. En ce moment on peut y voir une (trop) petite expo de photos : “Auf den Spuren von Heinrich Zille
Kiezfotografien 1976 – 1984 von Gottfried Schenk.”

Photo Gottfried Schenk
Heinrich Zille a documenté la vie d’un Kiez moins connu que Kreuzberg ou Neukölln, celui de Klausenerplatz, un quartier ou le graveur/illustrateur vécu 37 ans et qu’il documenta avec ses célèbres “études du milieu”. Avec les photos de Gottfried Schenk, qui est retourné dans ce quartier sur les traces d’Heinrich Zille, on a l’impression d’être au siècle dernier… En fait on est au siècle dernier, mais à la fin, puisqu’il les prit entre 1976 et 1984. Des photos lointaines, où malgré la pauvreté des gens photographiés, et l’état de certains quartiers on reconnaît le rythme et l’ambiance unique de Berlin .
Photo Gottfried Schenk
Cette expo est trop petite, une seule salle, mais elle est gratuite, c’est aussi l’occasion de visiter le reste du musée et de voir quelques très belles toiles, notamment, “Badende Jugen” de Phillip Franck et “Zur Grube” de Hans Baluschek qui m’a fait frissonner de froid.

“Badende Jugen” de Phillip Franck - Photo Didier Laget
“Badende Jugen” – Phillip Franck

“Zur Grube” de Hans Baluschek
“Zur Grube” – Hans Baluschek

Une autre salle propose des vitrines (les mêmes qu’on trouve sur les trottoirs de Ku’dam) retraçant l’histoire de Charlottenburg. J’y ai découvert avec surprise les ailes que portait l’ange des “Ailes du Désir” un des plus beaux films réalisé sur Berlin ( « Der Himmel über Berlin  » – Wim Wenders – 1987 ).
Les ailes de l'ange - Photo Didier Laget
Les ailes de l’ange du film « Les ailes du désir »

Plus d’infos : Auf den Spuren von Heinrich ZilleKiezfotografien 1976 – 1984 von Gottfried Schenk.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cité radieuse à Berlin - photo Didier Laget

la Cité radieuse irradie toujours, surtout l’été

Berlin est quasi-vide, pas à cause du virus, mais à cause des vacances, j’en profite. Je suis retourné voir la Cité radieuse. Ici on l’appelle aussi, Le Corbusierhaus, Corbusierhaus Berlin ou Wohnmaschine. C’était tranquille. J’ai pris une photo, c’est ma

Cami Stone par Carola Neher - photo Berlinische Galerie

Portraits de femmes à la Berlinische Gallerie

Il vous reste deux jours pour voir une expo magnifique à la Berlinische Galerie : Schau mich an! portraits de femmes des années 20. 24 œuvres qui mettent en lumière (c’est le cas de le dire) différentes pratiques de la

Tiny planet - Berlin L’Astronaut Cosmonaut

Tiny planet Berlin

La pandémie m’a bien impacté, psychologiquement, mais aussi professionnellement, annulation d’expos, publication de livre reportée. Alors pour compenser cette chute de mes revenus, j’ai commencé une nouvelle activité, et dommages collatéraux de celle-ci voici quelques Tiny Planet de Berlin vide,