Ecosystème de la Boîte à Caries

boîtes-à-carries A berlin - Photo copyright Didier Laget J’ai baptisé ça des boîtes à caries.
L’ergonomie : placé aux murs à hauteur des yeux des très petits enfants.
Le code couleur : en général rouge et jaune, en gros vas-y c’est bon, n’ai pas peur.
Ce que ça contient : Jawbreakers, Center Shock, Funky Jumping Beans, Handy Blinker, Flashlight Skulls, Spring Ball, Eye Popers, Flexible Smiley, Stink bomben et de biens classiques Bubble gums.
Il existe différentes déclinaisons de la boîte à caries :


boîtes-à-carries A berlin - Photo copyright Didier Laget La « Görlitzer Park BBQ  »
boîtes-à-carries A berlin - Photo copyright Didier Laget La « trois cones inversés tronqués de Prinzlauerberg »
boîtes-à-carries A berlin - Photo copyright Didier Laget La « Regular de Kreuzberg »
boîtes-à-carries A berlin - Photo copyright Didier Laget La « grillagé quadriphonique du Graefe Kiez »
boîtes-à-carries A berlin - Photo copyright Didier Laget La « Who kills mitte »

5 réponses

  1. il y en a un aussi qui a une position strategique :
    il se trouve le long du canal et sous la voie de metroapres mockernbrucke et au carrefour de mehridam
    par contre j’y suis passé en voiture et je n’ai pas pu prendre de photo
    c’est un triple grillagé

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ampelmann en Catalogne

Ampelmann et l’Alt Empordà

Je suis actuellement à l’extrême sud de Berlin, dans une région qui s’appelle l’Alt Empordà, c’est tellement au sud de Berlin, que ce n’est plus l’Allemagne, c’est même carrément au nord de l’Espagne, région où je suis car l’hiver y

Arc en ciel sur la Berlinisch Galerie

Pluie d’arcs en ciels sur Berlin

Depuis quelques semaines des arcs en ciels fleurissent à travers l’Allemagne, que ce soit des drapeaux près de l’église Heilig-Kreuz-Kirche à Kreuzberg, une vieille pub pour Coca sur le toit de la Spitteleck-Hochhaus qui a été détournée, d’autres drapeaux sur

Cité Radieuse à Berlin - Photo Didier Laget

la Cité radieuse irradie toujours, surtout l’été

Berlin est quasi-vide, pas à cause du virus, mais à cause des vacances, j’en profite. Je suis retourné voir la Cité radieuse. Ici on l’appelle aussi, Le Corbusierhaus, Corbusierhaus Berlin ou Wohnmaschine. C’était tranquille. J’ai pris une photo, c’est ma

Cami Stone par Carola Neher - photo Berlinische Galerie

Portraits de femmes à la Berlinische Gallerie

Il vous reste deux jours pour voir une expo magnifique à la Berlinische Galerie : Schau mich an! portraits de femmes des années 20. 24 œuvres qui mettent en lumière (c’est le cas de le dire) différentes pratiques de la