Brunnenstrasse 183

Brunnenstrasse A berlin - Photo copyright Didier Laget
Hier, le 24 novembre, plus de 600 policiers ont vidé les dix-neuf habitants du squat de la Brunnenstrasse 183. Sur la vidéo filmée par un voisin, on voit que la rue a été barrée et qu’un nombre incroyable de véhicules de polices l’occupe. Sans compter l’indispensable hélicoptère, nécessaire pour lutter contre de tels terroristes. Je crois que l’image de Berlin vient d’en prendre un coup!

 

Brunnenstrasse A berlin - Photo copyright Didier Laget

12 réponses

  1. Ce n’étais pas q’un squat, il y avait aussi le Freeshop, un magasin, dans lequel tout était gratuit, un atelier pour réparer les vélos et un bar.

  2. Le dernier squat? Je pense que celui de Kastanienallee est encore occupé et celui de la Linienstrasse. Mais c’est vrai, celui-là il défiait le commissariat du coin… J’ai habité au 171 il y a deux ans, je reconnais à peine ce bout de rue entre Invaliden et Rosenthaler Platz quand j’y passe.
    Coup dur porté à l’ostalgie.

  3. Des squats ou des wohnprojekts, il en reste encore quelques uns… jusqu’à quand?
    Vivement que tous les lieux alternatifs de la ville soient fermés, que Berlin puisse enfin devenir la ville chiante dont les autorités rêvent depuis la réunification!

  4. Maruccia, c’était le dernier squat qui n’avait pas passé d’accord avec la ville, même pas un loyer symbolique.

  5. Merci à Laurent pour les précisions : si tu as des liens qui donnent des détails sur ces différentes formes de squat ça m’intéresserait de les avoir.

  6. Triste…je suis passé devant il n’y a pas longtemps et j’ignorais que c’était pour la dernière fois…
    Un starbucks à la place du Laden, ça passerait bien non? (cynisme)
    pfff

  7. Ouais youpi. Vivement que Berlin devienne aussi ennuyeuse que Paris. Je regretterais moins d’être rentrée.
    (Coup dur)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cité radieuse à Berlin - photo Didier Laget

la Cité radieuse irradie toujours, surtout l’été

Berlin est quasi-vide, pas à cause du virus, mais à cause des vacances, j’en profite. Je suis retourné voir la Cité radieuse. Ici on l’appelle aussi, Le Corbusierhaus, Corbusierhaus Berlin ou Wohnmaschine. C’était tranquille. J’ai pris une photo, c’est ma

Cami Stone par Carola Neher - photo Berlinische Galerie

Portraits de femmes à la Berlinische Gallerie

Il vous reste deux jours pour voir une expo magnifique à la Berlinische Galerie : Schau mich an! portraits de femmes des années 20. 24 œuvres qui mettent en lumière (c’est le cas de le dire) différentes pratiques de la

Tiny planet - Berlin L’Astronaut Cosmonaut

Tiny planet Berlin

La pandémie m’a bien impacté, psychologiquement, mais aussi professionnellement, annulation d’expos, publication de livre reportée. Alors pour compenser cette chute de mes revenus, j’ai commencé une nouvelle activité, et dommages collatéraux de celle-ci voici quelques Tiny Planet de Berlin vide,