Bratwurstmeisterchaft et Sehnsucht

Bratwurstmeisterchaft A berlin - Photo copyright Didier Laget J’ai repris les cours d’Allemand. C’est ma troisième tentative. Cette fois, je sens que je vais y arriver. Pour faire passer la difficulté que j’ai avec les Reflexive Trennbare Verben, mon prof me fait découvrir des mots aussi romantiques, et profonds que Heimweh ou Sehnsucht, il n’ont pas vraiment d’équivalent en français et j’ai l’impression de découvrir un monde qui se cache derrière chacune de leurs syllabes.


Les cours se font à Dahlem. Sur le chemin de la station de Dahlemdorf, je réalise que le vocabulaire que je maîtrise actuellement est beaucoup moins romantique, je comprends sans problème l’expression « Berliner Bratwurstmeisterchaft », ça veut dire Championnat de saucisses de Berlin. La saucisse est une chose sérieuse.
Heimweh pour un Berlinois exilé.

3 réponses

  1. Là où on voit où se situent les connaissances…Bratwurstmeisterschaft…
    ou, après recherche d’habitation, renovierungsbedürftig!
    Un merci au passage pour ce blog qui donne de Berlin une si jolie idée.

  2. aaah les cours d’allemand à Dahlem… C’est à la FU?
    En tout cas, j’espère que tu apprécies ton « Zug nach… Krumme Lanke »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Berlingegencorona

#berlingegencorona

En pleine pandémie du Covid, une mamie de Berlin lance un message fort à l’encontre de ceux qui ne portent pas de masque. L’accroche qui se traduit par « Un doigt pour ceux qui ne portent pas de masque » m’évoque le

Wim Wenders Werkschau

Wim Wenders en cadeau sur Das Erste

Das Erste nous fait un super cadeau. La chaîne de TV nous offre quasiment toute l’œuvre de Wim Wenders, ou en tout cas le meilleur de son œuvre cinématographique, à retrouver dans la médiathèque. Au total 28 films et des