Bratwurstmeisterchaft et Sehnsucht

Bratwurstmeisterchaft A berlin - Photo copyright Didier Laget J’ai repris les cours d’Allemand. C’est ma troisième tentative. Cette fois, je sens que je vais y arriver. Pour faire passer la difficulté que j’ai avec les Reflexive Trennbare Verben, mon prof me fait découvrir des mots aussi romantiques, et profonds que Heimweh ou Sehnsucht, il n’ont pas vraiment d’équivalent en français et j’ai l’impression de découvrir un monde qui se cache derrière chacune de leurs syllabes.


Les cours se font à Dahlem. Sur le chemin de la station de Dahlemdorf, je réalise que le vocabulaire que je maîtrise actuellement est beaucoup moins romantique, je comprends sans problème l’expression « Berliner Bratwurstmeisterchaft », ça veut dire Championnat de saucisses de Berlin. La saucisse est une chose sérieuse.
Heimweh pour un Berlinois exilé.

3 réponses

  1. Là où on voit où se situent les connaissances…Bratwurstmeisterschaft…
    ou, après recherche d’habitation, renovierungsbedürftig!
    Un merci au passage pour ce blog qui donne de Berlin une si jolie idée.

  2. aaah les cours d’allemand à Dahlem… C’est à la FU?
    En tout cas, j’espère que tu apprécies ton « Zug nach… Krumme Lanke »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

arc en ciel sur la Berlinische galerie

Pluie d’arcs en ciels sur Berlin

Depuis quelques semaines des arcs en ciels fleurissent à travers l’Allemagne, que ce soit des drapeaux près de l’église Heilig-Kreuz-Kirche à Kreuzberg, une vieille pub pour Coca sur le toit de la Spitteleck-Hochhaus qui a été détournée, d’autres drapeaux sur

Cité radieuse à Berlin - photo Didier Laget

la Cité radieuse irradie toujours, surtout l’été

Berlin est quasi-vide, pas à cause du virus, mais à cause des vacances, j’en profite. Je suis retourné voir la Cité radieuse. Ici on l’appelle aussi, Le Corbusierhaus, Corbusierhaus Berlin ou Wohnmaschine. C’était tranquille. J’ai pris une photo, c’est ma

Cami Stone par Carola Neher - photo Berlinische Galerie

Portraits de femmes à la Berlinische Gallerie

Il vous reste deux jours pour voir une expo magnifique à la Berlinische Galerie : Schau mich an! portraits de femmes des années 20. 24 œuvres qui mettent en lumière (c’est le cas de le dire) différentes pratiques de la