Blues des Sapins

A berlin - Photo copyright Didier Laget
Aujourd’hui c’était le dernier jour pour abandonner lâchement dans la rue, le sapin que vous aviez arraché à sa terre natale et dont vous aviez tranché le tronc avec un taille crayon. Ce pauvre sapin que vous avez habillé comme un bouffon avec des guirlandes et de la fausse neige allergisante. Ce pauvre sapin qu’on va jeter au Zoo de Berlin, car les éléphants aiment le sapin (enfin, ils les aiment gastronomiquement parlant). Les pauvres éléphants qu’on a arraché à leur terre natale…

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *