Bernard Thomasson offre son Berlin

Chers amis berlinois francophones autoconfinés. Je vous écris de mon confinement perso, pour vous annoncer une bonne nouvelle qui vous changera de Netflix.

Bernard Thomasson, gastronome et écrivain ou écrivain gastronome, a décidé de nous faire cadeau de son livre “Mon Berlin” jusqu’au 25 mars. L’ouvrage est au format eBook (Kindle) mais si vous n’avez pas de Kindle, il est lisible avec l’application ad hoc sur son Os Favori.

Pour le télécharger cliquez ici.

J’en ai lu quelques passages et dès que j’ai publié ce billet je me plonge dans sa lecture, ce qui aura pour effet bénéfique, de me changer les idées et d’optimiser ma distanciation sociale. Parmi les 28 chapitres qui le composent, je suis pressé de lire Gneisenaustraße, Vélo et Canaux et rivières.

Quant à vous, mes amis, une fois que vous aurez fini son livre, pourquoi ne pas lire les miens?

3 réponses

  1. …J’ai fait. Merci.
    Mais cela n’est qu’un emprunt qui dure la période de la période d’essai de kindle ….Donc il faut que je le lise avant la fin du confinement 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ampelmann en Catalogne

Ampelmann et l’Alt Empordà

Je suis actuellement à l’extrême sud de Berlin, dans une région qui s’appelle l’Alt Empordà, c’est tellement au sud de Berlin, que ce n’est plus l’Allemagne, c’est même carrément au nord de l’Espagne, région où je suis car l’hiver y

Arc en ciel sur la Berlinisch Galerie

Pluie d’arcs en ciels sur Berlin

Depuis quelques semaines des arcs en ciels fleurissent à travers l’Allemagne, que ce soit des drapeaux près de l’église Heilig-Kreuz-Kirche à Kreuzberg, une vieille pub pour Coca sur le toit de la Spitteleck-Hochhaus qui a été détournée, d’autres drapeaux sur

Cité Radieuse à Berlin - Photo Didier Laget

la Cité radieuse irradie toujours, surtout l’été

Berlin est quasi-vide, pas à cause du virus, mais à cause des vacances, j’en profite. Je suis retourné voir la Cité radieuse. Ici on l’appelle aussi, Le Corbusierhaus, Corbusierhaus Berlin ou Wohnmaschine. C’était tranquille. J’ai pris une photo, c’est ma

Cami Stone par Carola Neher - photo Berlinische Galerie

Portraits de femmes à la Berlinische Gallerie

Il vous reste deux jours pour voir une expo magnifique à la Berlinische Galerie : Schau mich an! portraits de femmes des années 20. 24 œuvres qui mettent en lumière (c’est le cas de le dire) différentes pratiques de la