Bernard Thomasson offre son Berlin

Chers amis berlinois francophones autoconfinés. Je vous écris de mon confinement perso, pour vous annoncer une bonne nouvelle qui vous changera de Netflix.

Bernard Thomasson, gastronome et écrivain ou écrivain gastronome, a décidé de nous faire cadeau de son livre “Mon Berlin” jusqu’au 25 mars. L’ouvrage est au format eBook (Kindle) mais si vous n’avez pas de Kindle, il est lisible avec l’application ad hoc sur son Os Favori.

Pour le télécharger cliquez ici.

J’en ai lu quelques passages et dès que j’ai publié ce billet je me plonge dans sa lecture, ce qui aura pour effet bénéfique, de me changer les idées et d’optimiser ma distanciation sociale. Parmi les 28 chapitres qui le composent, je suis pressé de lire Gneisenaustraße, Vélo et Canaux et rivières.

Quant à vous, mes amis, une fois que vous aurez fini son livre, pourquoi ne pas lire les miens?

3 réponses

  1. …J’ai fait. Merci.
    Mais cela n’est qu’un emprunt qui dure la période de la période d’essai de kindle ….Donc il faut que je le lise avant la fin du confinement 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ganna Gryniva - Photo Tanya Vilchynska

Concert de Ganna Gryniva au Humboldt Forum

Je vous recommande fortement le concert de Ganna Gryniva et de son quintette Ganna, samedi prochain au Humboldt Forum. Ganna Gryniva est une chanteuse, compositrice et pianiste de Berlin. Elle a des racines en Ukraine et en Allemagne. Lors de

Plus d'escalators chez Kardstadt de l'Hermannplatz

Plus d’escalators chez Kardstadt

Surprise dans le Kardstadt de l’Hermannplatz, sur la vingtaine d’escalators qui d’habitude desservent les divers étages du magasin, seuls 5 fonctionnent. Devant ceux qui sont fermés, on trouve ce panneau : Cet escalator n’est pas en panne. Cet escalator contribue

Hansgert-Lambers in Haus am Kleistpark - photo Didier Laget

Expos photos dans Haus am Kleispark

En ce moment et jusqu’au 7 aout, Haus am Kleispark propose 2 belles expos photo, qui en plus d’être belles sont gratuites. C’est aussi l’occasion d’entrer dans un bâtiment dont la cage d’escalier, a elle seule, vaut la visite. Verweilter