à Berlin

aberlin-fr
àBerlin, c’est le nom de ce blog, car à 99,99% c’est de Berlin que je traite dans mes billets, et comme j’y suis (à Berlin), j’ai trouvé fin de le nommer ainsi. Mais, comme l’URL en est berlin.equipier.com, il arrive que certains parlent de l’équipier, ou de Berlin Equipier. Et non, c’est pas ça.
La preuve, on y accède aussi en cliquant sur aberlin.fr. Je ne peux pas faire plus simple. Alors quand vos amis vous demande « c’était quoi ce super blog sur Berlin que tu m’as montré l’autre jour, répondez maintenant « à Berlin, et son adresse c’est aberlin.fr« . Alles klar ?

2 réponses

  1. Ben vi ! C’est simple mais mon navigateur affiche toujours berlin.equipier.com. Bon google pointe ton blog si on tape aberlin mais toujours avec berlin.equipier.com. Un détail, certes, un détail mais bon…
    Merci pour ton blog cher équipier :-))
    Cj

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ampelmann en Catalogne

Ampelmann et l’Alt Empordà

Je suis actuellement à l’extrême sud de Berlin, dans une région qui s’appelle l’Alt Empordà, c’est tellement au sud de Berlin, que ce n’est plus l’Allemagne, c’est même carrément au nord de l’Espagne, région où je suis car l’hiver y

Arc en ciel sur la Berlinisch Galerie

Pluie d’arcs en ciels sur Berlin

Depuis quelques semaines des arcs en ciels fleurissent à travers l’Allemagne, que ce soit des drapeaux près de l’église Heilig-Kreuz-Kirche à Kreuzberg, une vieille pub pour Coca sur le toit de la Spitteleck-Hochhaus qui a été détournée, d’autres drapeaux sur

Cité Radieuse à Berlin - Photo Didier Laget

la Cité radieuse irradie toujours, surtout l’été

Berlin est quasi-vide, pas à cause du virus, mais à cause des vacances, j’en profite. Je suis retourné voir la Cité radieuse. Ici on l’appelle aussi, Le Corbusierhaus, Corbusierhaus Berlin ou Wohnmaschine. C’était tranquille. J’ai pris une photo, c’est ma

Cami Stone par Carola Neher - photo Berlinische Galerie

Portraits de femmes à la Berlinische Gallerie

Il vous reste deux jours pour voir une expo magnifique à la Berlinische Galerie : Schau mich an! portraits de femmes des années 20. 24 œuvres qui mettent en lumière (c’est le cas de le dire) différentes pratiques de la